La campagne agricole 2019-2020 a connu une hausse des exportations des produits agro-alimentaires

Comment l’agriculture nationale a résisté à la crise liée à la covid-19




La campagne agricole 2019-2020 a connu une hausse de 8% des exportations des produits agro-alimentaires. Une résilience à toute épreuve durant une année marquée par la crise pandémique.




La Covid-19 n’a pas eu raison de l’agriculture nationale. Malgré la crise sanitaire et la faible pluviométrie en 2020, le secteur agricole a fait montre d’une résilience à toute épreuve au cours de cette année exceptionnelle avec des exportations en nette hausse et une nouvelle campagne lancée sous de bons auspices.
Selon La Vie Éco, la campagne agricole 2019-2020 a connu une hausse de 8% des exportations des produits agro-alimentaires (hors produits de la pêche) pour atteindre 39,5 milliards de dirhams, alors que les produits maraîchers ont enregistré un volume de l’ordre de 1.416.000 tonnes, marquant une croissance de 12% en glissement annuel.




En priorisant un approvisionnement régulier du marché national, les professionnels du secteur ont assuré le bon déroulement des activités à l’export. Leur engagement a donc permis de maintenir les équilibres à l’échelle de tous les maillons de la chaîne de valeur, depuis la production jusqu’à la mise des produits sur les marchés d’exportations.
Entamée en septembre dernier, la campagne d’exportation des produits alimentaires agricoles 2020-2021 se poursuit sur cette lancée positive, en dépit des contraintes de la pandémie. D’après l’hebdomadaire, les exportations des produits alimentaires agricoles devraient enregistrer une croissance en volume durant cette campagne de l’ordre de 10% par rapport à la précédente.




Toujours selon la même source, la campagne actuelle est confortée par une situation commerciale favorable sur les marchés internationaux pour les clémentines en particulier et pour les agrumes de manière générale. En témoigne la hausse de 60% des exportations des clémentines du 1er septembre au 22 novembre 2020.
De son côté, le ministère de l’Agriculture a mis en place un programme d’assolement au titre de la campagne en cours qui porte sur une superficie de 5,8 millions Ha sur des principales cultures d’automne, avec une production prévisionnelle en mesure de répondre de manière suffisante aux besoins de consommation et des exportations jusqu’à mai 2021.




Une success story en somme, qui est encore promise à un bel avenir avec le lancement, au cours de cette année, de la nouvelle stratégie de développement du secteur agricole, baptisée “Génération green 2020-2030”, visant à consolider les acquis des dix dernières années, en priorité l’élément humain.
Cette nouvelle stratégie, qui intervient en application des Hautes Orientations Royales, vient tracer les contours de la stratégie agricole du Royaume durant les dix prochaines années et s’assigne pour objectif de faire émerger une nouvelle classe moyenne agricole, ciblant 400.000 ménages dans le milieu rural, en plus de pérenniser l’appartenance de 690.000 ménages à cette classe.