(Vidéo) Nouvelle variante de la Covid-19: les mesures renforcées dans les aéroports du Maroc

(Vidéo) Nouvelle variante de la Covid-19: les mesures renforcées dans les aéroports du Royaume du Maroc




Les autorités sanitaires de la province d’Essaouira ont adopté de nouvelles mesures dans les aéroports, après l’apparition d’une nouvelle variante de la Covid-19 dans certains pays européens. La délégation sanitaire de la province reste fortement mobilisée pour protéger la population et empêcher la propagation de ce virus à l’échelle locale.




Dans un reportage, 2M est allé voir comment se fait le contrôle de santé à l’aéroport Mogador d’Essaouira et les mesures qui ont été renforcées pour contrer la propagation de la nouvelle souche de la Covid-19.
En plus des dispositifs de prévention et de précaution qui sont déjà en vigueur depuis plusieurs mois, des tests sanitaires supplémentaires aléatoires sont effectués sur place sur des voyageurs choisis au hasard, afin de s’assurer qu’ils ne sont pas porteurs du virus, confie Mohamed Kouihel, infirmier et membre de la délégation provinciale.




Il explique que l’objectif est d’écarter tout risque de contamination à cette nouvelle variante de la Covid-19, bien plus dangereuse que ce que le monde avait connu depuis mars. Certains des passagers ayant subi les tests supplémentaires à leur arrivée, samedi, à bord d’un vol en provenance de Bruxelles, ont apprécié l’initiative.
Cela permet, en un temps record, d’avoir les résultats des tests effectués et de s’assurer qu’ils ne sont pas infectés par le virus et qu’ils ne sont représentent pas un danger pour leurs proches. Un point d’honneur est mis sur le respect de distanciation physique.




Ceci lors des formalités douanières et même pendant la récupération des bagages. Selon Dr Zakaria Ait Lahcen, le délégué provincial de la santé à Essaouira, les passagers sont également questionnés sur les pays qu’ils ont récemment visités, afin de savoir s’ils ont pris par le Royaume-Uni ou l’Afrique du Sud.
Ces nouvelles mesures sanitaires, a-t-il expliqué, s’inscrivent dans le cadre du renforcement de «l’épidémiovigilance» afin d’éviter l’introduction de la nouvelle variante de la Covid-19 dans la province et dans le Royaume, précise la même source.