Les derniers éléments du procès de l'affaire Adnane

Affaire Adnane: les derniers éléments du procès




La Cour d’appel de Tanger a décidé, ce mardi matin, le report de l’examen de l’affaire de l’enlèvement, séquestration, viol et meurtre de l’enfant Adnane. L’audience a été reportée et a commencé à 16h00.




Concernant ces actes criminels perpétrés par un ouvrier, voisin de la famille de la victime, Me Mohamed Ali Bekkali Tahiri, membre du comité de défense de Adnane, a déclaré que ce report a été décidé par la Cour d’appel afin de convoquer et d’auditionner les accusés impliqués.
Et d’ajouter que le dossier est fin prêt et que le verdict pourra être prononcé ce soir même. Pour rappel, avant la découverte macabre, la famille de l’enfant avait adressé un avis de recherche aux services sécuritaires de l’arrondissement de Béni Makada.




Et ce, après la disparition de Adnane, un enfant de 11 ans. Les investigations qui ont suivi ont révélé qu’il s’agit d’une affaire criminelle d’enlèvement, corroborée par une caméra de vidéosurveillance montrant un individu entraînant l’enfant tout près du domicile familial de ce dernier.
L’enquête diligentée par les éléments de la police judiciaire, en collaboration avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, est parvenue à identifier le kidnappeur, âgé de 24 ans.




Celui-ci a vite été interpellé et a indiqué le lieu où il a enterré sa victime après avoir abusé d’elle. Trois autres personnes, impliquées dans ce dossier, ont également été interpellées. L’enquête préliminaire avait révélé le modus operandi du prédateur assassin.
Ce dernier avait réussi à entraîner sa proie dans un appartement dont il est locataire, dans le même quartier où réside la famille de sa victime. Et c’est là qu’il avait perpétré son crime pédophile odieux, tué Adnane avant d’enterrer son cadavre.