Une convention de partenariat pour la mobilisation des compétences des MRE

Économie Sociale: Signature d’une convention de partenariat pour la mobilisation des compétences des MRE




Une convention de partenariat dans le domaine de mobilisation des compétences des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) au service du développement de l’Économie sociale au Maroc à travers l’accompagnement du développement des coopératives, a été signée entre le ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, le ministère délégué chargé des MRE et l’Office du Développement de la Coopération.




Cette convention s’assigne pour objectif d’établir un partenariat entre les deux ministères, en mettant en place un programme de coopération et de coordination sur les questions liées au développement de l’économie solidaire et le développement des coopératives au Maroc, et ce conformément à la haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure la communauté marocaine résidant à l’étranger.
Elle vise également l’accompagnement du développement des coopératives et l’encouragement des investissements des MRE dans ce domaine. Dans ce cadre, il sera procédé à la mise en place d’un plan d’action pour la période 2021-2030 afin d’accompagner 80% des coopératives d’artisanat et du tourisme.




La convention a été signée par la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie Sociale, Nadia Fettah Alaoui, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération et des Marocains Résidant à l’Etranger, chargée des Marocains Résidant à l’Étranger, Nezha El Ouafi, et le Directeur de l’Office du Développement de la Coopération, Youssef Hosni.
Cette convention s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’article 16 de la Constitution, de l’amélioration de l’efficience et de l’efficacité des programmes destinés aux MRE et du renforcement des services qui leur sont accordés. Dans une allocution de circonstance, Mme Fettah Alaoui a indiqué l’importance de cette convention.




Elle constitue une opportunité importante pour les Marocains Résidant à l’Etranger de mettre leurs expertises et leur savoir-faire au service du développement des coopératives actives dans toutes les branches de l’activité humaine et de contribuer à les accompagner par tous les moyens disponibles, afin d’assurer leur pérennité et leur développement.
Cet accord est également « une opportunité pour encourager les membres de la communauté marocaine à investir et à contribuer au développement territorial à travers la création ou l’engagement dans des coopératives existantes et le bénéfice de tous les services fournis pour faciliter leur implication dans ce cadre », a-t-elle ajouté.




La ministre a en outre souligné la volonté, à travers le Bureau de développement de la coopération, d’accompagner le développement des coopératives et d’orienter les MRE qui souhaitent apporter de l’aide aux coopératives existantes ou créer de nouvelles coopératives, et les accompagner tout au long de leurs interventions, outre de suivre les coopératives bénéficiaires.
Elle a noté que ce partenariat « permettra de renforcer les liens entre les MRE et leur pays d’origine, et de les motiver à apporter une contribution efficace au développement local du Royaume en soutenant les coopératives, en renforçant leurs capacités et en facilitant leur investissement dans des domaines prometteurs à travers l’engagement dans des coopératives ».