French Montana révèle sa dépendance à l’alcool et à la drogue

French Montana révèle sa dépendance à l’alcool et à la drogue




Le rappeur américain d’origine marocaine, French Montana revient sur son hospitalisation en 2019 et en donne de nouveaux détails.




L’année dernière, il avait été admis dans un hôpital de San Fernando Valley suite à des problèmes cardiaques aigus, des maux de ventre et des nausées graves.
Dans une déclaration au magazine XXL, French Montana a fait savoir que les vraies raisons de son hospitalisation étaient l’épuisement et la toxicomanie.
L’interprète de Coke Boys 2 a expliqué que c’était une combinaison de beaucoup de choses : être fatigué, déshydraté, se perdre, la poursuite de l’argent, la poursuite des mauvaises choses, trop de boissons, trop de drogues.




Le rappeur a ajouté qu’il mélangeait Adderall et Percocet et a fini par développer une dépendance accrue. Après cet épisode de sa vie, il est devenu sobre.
« Je pense que c’était la chose la plus difficile que j’ai jamais faite de ma vie, de me reprendre », a-t-il dit. « Donc, pour moi, tout arrêter et juste prendre du recul, c’était comme l’une de mes plus grandes réalisations.…
C’était le 21 novembre 2019 (jour de son hospitalisation). Et depuis ce jour, je n’ai plus jamais eu à boire. Je viens de faire un an », a assuré le rappeur.