En attente d’une autorisation des autorités avant le retour des supporters dans les stades

FRMF: En attente d’une autorisation des autorités avant le retour des supporters dans les stades




Depuis le début de la pandémie au Royaume, les amoureux du foot et les supporters ont été privés d’assister aux matchs de leurs équipes favorites dans les stades.




Dans ce sens, Mohamed Makrouf, porte-parole officiel de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), a exprimé ses regrets face à la situation épidémiologique persistante au Maroc avec le nombre important d’infections au Covid-19 enregistrés ces derniers mois.

Une situation qui impose une persistance de l’absence de supporters des tribunes dans les compétitions locales. Dans une déclaration, Makrouf a indiqué que la FRMF était impatiente que les supporters reviennent dans les stades et apportent un plus no négligeable à la compétition, ajoutant que « le football et la compétition sont là est pour les fan.




Et il est naturel pour nous d’être les premiers à attendre avec impatience le retour des supporters dans les gradins. » Le même responsable a fait noter que la Fédération attend impatiemment les résultats de la campagne nationale de vaccination anti-covid-19.

En attendant, a-t-il dit, une autre option est à l’étude, à savoir un éventuel retour du public à la reprise de la Botola, après l’arrêt imposé par la participation des botolistes au Championnat d’Afrique pour les joueurs locaux (CHAN). De ce fait, Mohamed Makrouf a indiqué que la fédération attend l’évolution de la situation épidémiologique au Maroc.




Il a souligné que les structures fédérales s’empresseront d’ouvrir les tribunes face aux supporters dès obtention du feu vert des autorités compétentes, et selon la formule appropriée, soit avec un retour total ou partiel du public.

Il convient de rappeler que les rencontres de toutes les compétitions locales, toutes catégories confondues, se jouent à huis clos depuis le 4 mars dernier, sur décision de la Fédération royale marocaine de football et en coordination avec les autorités, afin d’assurer la sécurité de la famille footballistique contre l’infection à la covid-19.