La reprise des relations diplomatiques Maroc-Israël inquiète l’Espagne

La reprise des relations diplomatiques Maroc-Israël inquiète l’Espagne




Le Maroc pourrait-il un jour disposer d’une arme nucléaire ? C’est la préoccupation de l’Espagne au regard de la reprise des relations entre l’État hébreu et le Royaume.




La reprise des relations avec Israël confère au Maroc la possibilité d’avoir accès à l’arsenal de l’État hébreu, l’un des plus avancés au monde.

En effet sur le plan géopolitique, le Royaume du Maroc est un pays frontalier de l’Espagne avec une forte ambition de récupérer trois territoires sous administration espagnole : Ceuta, Melilla et le Sahara occidental, relève diario16.

Les récentes déclarations du Premier ministre marocain, Saadeddine El Othmani, dans lesquelles il revendique une fois de plus la souveraineté des deux villes autonomes.




Ceci comme le Sahara occidental; ce sont des territoires appartenant au Maroc. ceci est considéré comme un défi pour le gouvernement de l’Espagne.

Pour le gouvernement espagnol, le danger n’est pas seulement centré sur les revendications de territoires espagnols tels que les deux villes autonomes. Mais depuis un moment, le Maroc a commencé à étendre ses eaux territoriales vers les îles Canaries.

Cette nouvelle alliance avec Israël renforcera certainement la capacité d’armement de Rabat. Et l’Espagne craint de se retrouver en nette infériorité face au Maroc.