Safi: une mendiante tue son enfant de 3 ans

Safi: une mendiante met fin aux jours de son fils de trois ans




Une mendiante, mère de sept enfants, a commis l’irréparable contre le benjamin de sa progéniture. Dans un moment de folie, elle a étranglé son enfant de 3 ans jusqu’à ce que mort s’ensuive, avant de tenter de mettre le feu à son domicile.




Selon des informations rapportées par le quotidien Assabah du mercredi 6 janvier, une femme vivotant de la mendicité a tué par strangulation, lundi dernier à Safi, son enfant âgé tout juste de trois ans.

Âgée de 45 ans, la meurtrière vivait des conditions sociales et psychologiques difficiles avec ses sept enfants, qu’elle entretenait grâce à la mendicité et à des voisins bienfaiteurs. Selon les témoignages recueillis par Assabah, elle donnait de temps à autre des signes de maladie mentale.




Comme ce lundi après-midi, où elle était sortie de chez elle, avant de revenir moins d’une demi-heure plus tard pour préparer à manger, quand elle s’est subitement déchaînée contre son enfant de 3 ans, qu’elle a sauvagement étranglé avec une corde, pour ne lâcher prise que quand il avait rendu l’âme.

Immédiatement après, elle a essayé de mettre le feu à son domicile, mais elle fut maîtrisée par ses autres enfants, avec l’aide de certains voisins, qui l’en empêchèrent.




Ceci alors qu’elle était prise de pleurs et cris hystériques. Alertés, des éléments de la gendarmerie royale se sont aussitôt rendus sur les lieux du crime, qui a eu lieu dans un douar qui est situé à environ cinq kilomètres de la ville de Safi, et ils ont transporté le corps de la petite victime à la morgue de l’hôpital provincial.

La meurtrière a été, elle, placée en garde à vue, ceci en attendant le complément d’enquête puis sa comparution devant la Cour d’appel de Safi.