(Audio) Les industriels de l'automobile ont poursuivi leurs investissements en plein confinement

(Audio) Les industriels de l’automobile ont poursuivi leurs investissements en plein confinement




Le Maroc est en passe de devenir l’un des champions mondiaux de l’industrie automobile. Les exportations du secteur ne cesse de progresser d’une année à l’autre, et ont augmenté de 34% entre septembre 2019 et le même mois de 2020.




Ainsi, en dépit des répercussions de la pandémie de Covid-19, un épisode « malheureux mais riche en enseignements », le secteur s’est montré résilient, « stable » et « d’avenir » pour l’économie nationale, a commenté Hakim Abdelmoumen, président de l’Association marocaine pour l’industrie et la construction automobile (AMICA).
En effet, les investisseurs « se sont engagés à maintenir les compétences, les emplois et ils ont poursuivis leurs investissements en pleine période de confinement, preuve qu’ils ont une confiance totale dans la plateforme automobile au Maroc », a révélé M. Abdelmoumen lors de son passage sur le plateau d’Infosoir du mardi 5 janvier.




Le président de l’AMICA a par ailleurs rappelé que le secteur a largement dépassé ses objectifs initiaux, tracés en 2015, en créant plus de 150.000 emplois et en s’approchant de la barre des 100 milliards de dirhams d’exportations.
Pour ce qui est des perspectives en 2021, le secteur, « installé sur de bons fondamentaux ne fera que croitre », conclut M. Abdelmoumen, rajoutant que les industriels se préparent au virage technologique « avec la nouvelle mobilité électrique, connectée et autonome ». Réécoutez l’intégralité du passage du président de l’AMICA dans cette audio de 2M.