Amir Peretz: Israël aspire à un accord de libre-échange avec le Maroc

Amir Peretz : Israël aspire à un accord de libre-échange avec le Maroc




Israël aspire à signer un accord de libre-échange avec le Maroc, a déclaré le ministre israélien de l’Économie, Amir Peretz. Un pas qui se fera alors que les deux pays ont décidé de reprendre leurs relations diplomatiques avec l’ouverture prochaine de bureaux de liaison à Rabat et Tel Aviv.




Dans une interview accordée ce mardi au journal marocain L’Economiste, le ministre a affirmé que la signature d’un accord de libre-échange avec le Royaume du Maroc est un «objectif majeur».

Et a annoncé la création par Israël d’une équipe ad hoc pour préparer un projet d’accord qui pourrait être présenté prochainement aux deux gouvernements.

Le ministre israélien de l’Economie a insisté sur les opportunités d’investissement qui se présentent pour Israël au Royaume du Maroc.




Ceci dans des domaines tels que l’intelligence artificielle, l’agriculture ou la gestion de l’eau, tandis qu’en sens inverse, il a évoqué l’expérience marocaine dans le secteur automobile.

Les déclarations de Peretz sont une indication supplémentaire du désir d’Israël d’avancer rapidement dans de nouvelles relations avec le Maroc.

D’ailleurs le nom du prochain directeur du bureau de liaison israélien à Rabat est déjà connu : David Govrin, ancien ambassadeur en Egypte.