Éolien: l’espagnol Incom ouvre une usine au Maroc, sa 1ère en Afrique

Éolien: l’espagnol Incom ouvre une usine au Maroc, sa première en Afrique




L’usine fournira des kits d’éoliennes aux géants industriels du secteur déjà installés dans le nord du Royaume, comme Siemens Gamesa ou le chinois Aeolon.

L’usine tangéroise d’Incom a démarré ses activités il y a quelques jours.





Incom, fabricant de kits pour la construction d’éoliennes, franchit une nouvelle étape dans son expansion internationale avec l’ouverture de sa première usine sur le continent africain, plus précisément au Maroc, à Tanger, rapporte le site d’information espagnol.
Étalée sur une superficie de 3.000 m², cette nouvelle usine a nécessité un investissement de 1,5 million d’euros. Elle fournira des kits d’éoliennes aux géants industriels du secteur déjà installés dans le nord du Royaume, comme Siemens Gamesa ou le chinois Aeolon, pour répondre à la demande croissante en éoliennes.




Celles-ci sont nécessaires à la production d’électricité d’origines renouvelables. Très concrètement, la nouvelle usine tangéroise d’Incom, qui est opérationnelle depuis quelques jours, est en charge de produire les éléments en fibre de verre et composites qui composent les pales d’éoliennes.
Ces éléments seront ensuite assemblés et enduits de résines par les grands donneurs d’ordre précités, dans leurs usines. À noter que le producteur de pales éoliennes possède déjà des usines au Royaume-Uni, en Pologne, en Chine et en Inde. L’entreprise réalise plus de 65 millions d’euros de chiffre d’affaires.