Le meurtrier de Adnane: « je demande pardon à la famille et aux Marocains »

Le meurtrier de Adnane: « je demande pardon à la famille et aux Marocains »




Ce mercredi matin, avant que les juges près la cour d’appel de Tanger ne rendent leur verdict, le meurtrier d’Adnane Bouchouf s’est excusé auprès de sa famille. Il a affirmé ne pas avoir agressé sexuellement l’enfant.




Tard dans la journée du mardi, le juge a donné la parole, une dernière fois, à l’accusé principal, avant de se retirer pour délibérer. « J’ai enlevé l’enfant et l’ai conduit chez moi parce que j’avais besoin d’argent. Je ne l’ai jamais agressé sexuellement, et j’en demande pardon », a déclaré Abdellah.
« J’aimerais avoir la conscience tranquille, et je tiens à dire à la famille de l’enfant et au peuple marocain qu’il avait perdu connaissance en tombant dans les escaliers », a-t-il poursuivi.
Le meurtrier d’Adnane Bouchouf, reconnu coupable des chefs d’accusation d’enlèvement, séquestration, attentat à la pudeur et meurtre avec préméditation, été condamné mercredi matin à la peine capitale. Ses 3 colocataires ont écopé chacun de 4 mois de prison ferme pour « dissimulation de crime commis » et « non-dénonciation des faits ».