Maroc-Allemagne: un partenariat axé sur l’exportation de l’hydrogène vert

Le Maroc et l’Allemagne engagés dans l’exportation de l’hydrogène vert




Le Maroc et l’Allemagne ont noué un partenariat axé sur l’exportation de l’hydrogène vert. Dans ce sens, le port de Tanger Med a été connecté à celui de Hambourg.




Le partenariat entre le Royaume du Maroc et l’Allemagne a été effectif à travers une lettre d’intention portant entre autres, sur l’exportation de l’hydrogène vert, du Royaume du Maroc vers l’Allemagne.

Ceci fait suite à l’accord de partenariat signé le 10 juin 2020 à Berlin, entre l’ambassadeur du Royaume du Maroc en Allemagne, M. Zohour Alaoui et le ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, M. Gerd Müller.

Les objectifs du partenariat sont entre autres, le développement de la production d’hydrogène vert et la mise en place des projets de recherche et d’investissement sur l’utilisation de cette source d’énergie propre.




Les autorités allemandes avaient annoncé un financement de 9 milliards d’euros pour la mise en œuvre de ces projets. Premier exportateur mondial d’engrais (plus de 70 % des réserves mondiales de phosphates), le Maroc, de par sa situation géographique stratégique dotée de deux façades maritimes atlantique et méditerranéenne longues de 3 500 km, rêve grand.

Le pays ambitionne de devenir exportateur d’hydrogène et de ses dérivés (ammoniac vert et méthanol), et pourrait, à terme, capter 2 à 4 % du marché mondial de l’hydrogène.

L’Allemagne veut devenir le numéro 1 des technologies d’hydrogène vert avec l’installation de 10 gigawatts (GW) de capacités d’électrolyse d’ici à 2040.