HCP: 531.000 emplois perdus au Maroc en 2020

Le Maroc a perdu 531.000 emplois en 2020, selon le HCP




La croissance économique nationale aurait connu une récession de 7% en 2020 au lieu d’une croissance de 2,5% enregistrée en 2019, a relevé le Haut commissariat au Plan (HCP) dans son nouveau «Budget économique prévisionnel», rendu public ce jeudi 14 janvier.




Le «Budget économique prévisionnel» présente une révision du «Budget économique exploratoire» publié au mois de juillet 2020.

Il s’agit d’une nouvelle estimation de la croissance de l’économie nationale en 2020 et d’une révision de ses perspectives en 2021.

Le Royaume du Maroc, comme d’ailleurs tous les autres pays du monde, a été impacté en 2020 par la pandémie, subissant de pénibles conséquences socio-économiques.

Conjuguée à une deuxième année de sécheresse, cette crise a conduit à une lourde récession, la première depuis plus de deux décennies.




Le marché du travail aurait connu sur l’ensemble de l’année 2020 des pertes d’emploi qui auraient atteint 531.000 postes.

Cela porte à 12,8% le taux de chômage au niveau national, soit une hausse de 3,6 points par rapport à son niveau enregistré en 2019.

Le déficit budgétaire aurait connu un creusement en 2020 pour atteindre près de 7,4% du PIB, au lieu de 3,6% en 2019.

«Ce besoin de financement a dépassé la moyenne annuelle des déficits enregistrés entre 2012-2019, soit 4,5% du PIB et aurait été largement supérieur aux prévisions de la loi des finances de l’année 2020».