Les marocains, première nationalité étrangère en Belgique

Statistiques: les marocains, première nationalité étrangère en Belgique




Statbel, l’office belge de statistique, publie un nouveau chiffre sur l’origine de la population belge. En l’espace de dix ans, la diversité s’est accrue avec 20% de belges d’origine étrangère, avec, en tête de classement, la nationalité marocaine.




Selon les nouvelles statistiques sur l’origine de la population belge publiées par Statbel, la diversité selon l’origine a augmenté en Belgique au cours de la décennie écoulée. La proportion de Belges, d’origine belge, a diminué de 74,3 % en 2011 à 70,7% en 2016 et 67,9% en 2020.

À contrario, la proportion de Belges, d’origine étrangère, a augmenté de 4,2 % au cours de la dernière décennie pour atteindre en 2020, 19,7 % de Belges d’origine étrangère et 12,4 % de personnes qui n’ont pas la nationalité belge.

Au 1er janvier 2020, les Belges d’origine étrangère et les non-Belges se répartissaient comme suit entre les groupes de nationalité: 20,5% appartenaient au groupe de nationalité d’un pays voisin (Allemagne, France, Grand-Duché de Luxembourg et Royaume-Uni), 28,2 % au groupe de nationalité de l’UE27 (à l’exclusion de la Belgique et des pays voisins) et 51,3 % au groupe de nationalité hors UE27.




La nationalité marocaine, numéro 1 du classement

Selon ces statistiques, la nationalité d’origine la plus fréquente en Belgique au 1er janvier 2020 était la nationalité marocaine. Les Italiens, les Français, les Néerlandais et les Turcs complètent quant à eux le top 5.

Statbel observe par ailleurs s’agissant du solde migratoire international dans le courant de l’année 2019 en Belgique, que les flux entrants les plus importants concernaient les Roumains, les Marocains et les Français. Les Roumains arrivent en sixième position en ce qui concerne le groupe de nationalité d’origine.




Les nationalités d’origine étrangère par région

S’agissant de la classification des Belges d’origine étrangère par région, il ressort de cette étude que les Hollandais, les Marocains et les Turcs sont dans le top 3 des nationalités étrangères en région flamande, et que les Italiens, les Français et les Marocains sont en tête de classement de la région wallonne.

Enfin, s’agissant de la région de Bruxelles-Capitale, où les Belges, d’origine belge, sont en minorité avec moins de 3 personnes sur 10, on y retrouve en tête de file les Marocains, les Français et, enfin, les Italiens. In fine, Statbel constate que le top cinq des nationalités d’origine les plus fréquentes a peu changé au cours de la dernière décennie.

Seules les deux premières ont changé de position, le Maroc naguère numéro deux du classement passant en première position devant l’Italie. Le top cinq d’il y a dix ans était dès lors le suivant: Italiens, Marocains, Français, Néerlandais et Turcs.