Victime de racisme, l’international marocain Younès Belhanda crie son ras-le-bol

Victime de racisme, l’international marocain Younès Belhanda crie son ras-le-bol




Malgré les nombreuses sensibilisations, le racisme continue de faire sa loi dans le monde du football et Younès Belhanda en a encore fait l’expérience. L’international marocain a essuyé des propos discriminatoires de la part d’un membre du conseil de discipline de son club Galatasaray.




Le joueur marocain a été qualifié de « bédouin » par Cem Emiroğlu, membre du conseil de discipline du club turc. Younès Belhanda très touché par cette insulte, a déclaré sur les réseaux sociaux que les propos tenus par le responsable étaient inacceptables.

Tout en exprimant sa fierté d’être Marocain, le Lion de l’Atlas a réitéré son engagement pour le club turc mais juge indécents et irrespectueux les propos racistes du responsable. « Inadmissible ! Nous avons d’abord eu droit au négro de la part d’un corps arbitral.




Aujourd’hui nous avons droit au bédouin de la part d’un membre du conseil de discipline de Galatasaray ! Jusqu’où ira ce racisme !!! », a-t-il écrit sur son compte Instagram. Quelle que soit la force des injures, Younès Belhanda reste fier de ses origines.

« Cher ami, je suis certainement un bédouin mais qui aime et représente Galatasaray ». Alors que certains annonçaient qu’il était sur le point de partir du club, Younès Belhanda a répondu sur le terrain, en inscrivant un hat-trick en 16 minutes lors de la rencontre contre Gençlerbirliği, samedi.