Le Réseau Maroco-américain s’apprête à célébrer la 6ème édition du «Morocco Day»

Le Réseau Maroco-américain s’apprête à célébrer la 6ème édition du «Morocco Day»




Le Réseau maroco-américain organise la sixième édition du « Morocco Day » du 17 au 19 janvier à Washington D.C, aux États-Unis, sous le thème «Le tourisme et l’artisanat sont un levier pour le repositionnement du Maroc dans le monde post-pandémique». Plusieurs activités seront organisées en marge de cette manifestation.




Selon Mohamed Al-Hujam, président fondateur du réseau, « cette session sera une occasion de célébrer une figure emblématique du rêve et de l’espoir en Amérique, Martin Luther King et l’explorateur marocain Mustafa Zemmouri, considéré comme le premier Africain à poser le pied sur le sol de l’Amérique.
Cette manifestation connaitra d’ailleurs la participation d’un groupe d’experts afro-américains pour rendre un hommage à ces deux hommes ».
Les organisateurs prévoient également, le 18 janvier, des rencontres entre des spécialistes, des chercheurs et des professionnels des médias pour parler notamment des success-stories américano-marocaines aux États-Unis.




«L’accent sera mis sur les Marocains vivants dans la région de Washington D.C, et de nombreux experts et entrepreneurs marocains vivant dans les deux pays», fait savoir le président du Réseau maroco-américain, Mohamed El Hajjam, cité dans un communiqué.
Au programme de cette édition, l’organisation de séminaires virtuels en direct et hybride, encadrés par un groupe de professeurs, d’universitaires, de professionnels, d’innovateurs et quelques entrepreneurs Maroco-Américains, hommes et femmes.
Il est prévu que ces interventions se focaliseront sur la possibilité de partenariat entre des entrepreneurs des villes de Laâyoune et Dakhla d’une part et leurs homologues de la région de Washington-Virginia.




Mais aussi soulever les capacités de ces villes en termes de ressources et d’incitations. Cette année, « Morocco Day » est aussi l’occasion de célébrer deux événements importants dans l’histoire de la relation distinguée entre le Maroc et les États-Unis d’Amérique.
Le premier événement important: commémorer le 200e anniversaire de l’amitié entre le Maroc et les États-Unis, à travers la célébration du deuxième centenaire de la création de la légation américaine à Tanger, qui est le plus ancien bâtiment diplomatique américain au monde.
Le deuxième événement important: célébrer le 15e anniversaire de l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange entre le Maroc et les États-Unis d’Amérique.




Car cet accord a contribué à doubler la valeur des échanges bilatéraux entre les deux pays. À noter que le Maroc est le seul pays africain lié par un accord de libre-échange aux États-Unis d’Amérique, et que dans le cadre duquel, le Royaume accueillit plus de 150 entreprises américaines, et ce nombre pourrait doubler dans les prochaines années.
Lors de cette édition, les participants discuteront d’un programme de suivi, d’évaluation et d’échange de délégations en vue du sommet prévu en mars prochain.
Soulignons que la gestion de ces réunions sera confiée à Professeur Hassan Nadir, à Fatima Kamal, à Bouali Moubarak et à Mohamed Fajri, et que ces réunions seront diffusées via les réseaux sociaux.