Loubna Abidar solidaire avec la femme condamnée pour être apparue dans une sextape

Loubna Abidar exprime sa solidarité avec « Moulat El Khimar »




Loubna Abidar prend la défense de « Moulat el khimar », la jeune femme condamnée à 1 mois de prison ferme et à une amende de 500 dirhams pour être apparue dans une sextape en compagnie de son partenaire.




La comédienne Loubna Abidar se montre solidaire avec « Moulat el khimar », condamnée à un mois de prison et une amende de 500 dirhams par le Tribunal de première instance de Tétouan.
« Cette femme, dont on ne connaît ni le prénom ni le nom de famille, a écopé d’un mois de prison alors que ceux qui ont diffusé et fait la promotion de cette vidéo sans aucune pitié pour elle ni pour sa famille n’ont pas été poursuivis », déplore, dans une publication sur son compte officiel Facebook, l’actrice marocaine controversée depuis son rôle dans Much Loved du réalisateur et producteur Nabil Ayouch.




L’affaire de « Moulat el khimar » remonte au début de ce mois de janvier 2021. Une vidéo « hot », qui a fait alors le tour des réseaux sociaux et des messageries instantanées, montrait une jeune femme, en pleine relation sexuelle avec son partenaire, seuls leurs sexes et leurs jambes étant visibles. Son partenaire, qui a été lui aussi identifié par la police, se trouve actuellement à l’étranger. Un mandat d’arrêt international a été lancé contre lui.
Loubna Abidar proteste dans ce post sur Facebook contre « la tendance chez plusieurs Marocains à vouloir détruire la vie des gens sans même les connaître et sans aucune pitié ni compassion pour eux ».



للأسف، فتاة تطوان بلا اسم عائلي معروف… لن يتضامن معها أحد…
زيد عليها حتى هادوك لي كيساهمو فنشر هادوك الفيديوهات…
Publiée par Loubna Abidar sur Vendredi 15 janvier 2021