Azilal: Une coopérative conçoit des cosmétiques à base de bave d'escargot

Azilal : Une coopérative féminine conçoit des cosmétiques à base de la bave d’escargot




Produire des cosmétiques à la bave d’escargot à Azilal est un projet novateur porté par cinq femmes de la coopérative Chalale Atlas et soutenu par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) dans sa troisième phase.





Ce projet novateur au niveau de la région Béni Mellal-Khénifra permet à ses promoteurs de concevoir, valoriser et commercialiser des produits cosmétiques à la bave d’escargot dans plusieurs plateformes et points de vente aux niveaux local et national.
La présidente de la coopérative, Nadia Tabouktirt a affirmé que la bave ou mucus d’escargot est connue pour ses nombreux bienfaits notamment pour ses qualités hydratantes, cicatrisantes et régénératrices. Elle a fait savoir que les produits fabriqués par la coopérative sont divers et variés notamment les gels, les crèmes et les produits cosmétiques de tout genre à la base de la bave.




Mais aussi des autres produits du terroir de la province d’Azilal comme le safran, les noix, les amandes, l’huile d’argan et les olives. Les différents produits de cette coopérative sont commercialisés et valorisés au sein de la maison du Safran d’Azilal et de l’espace de l’économie sociale et solidaire.
La coopérative Chalale Atlas a bénéficié d’un soutien financier de 150 000 dirhams de la part de l’INDH pour l’aménagement de ses ateliers et l’achat du matériel spécialement utilisé dans la confection de savons et de produits cosmétiques à la bave d’escargot. Cet appui financier s’inscrit dans le cadre du troisième programme de l’INDH visant l’amélioration du revenu et l’inclusion économique des jeunes.




Chalale Atlas conçoit également des cosmétiques en utilisant des produits naturels propres à la province, tels le safran, la câpre, la rose, l’huile d’argan, l’huile d’olive ou encore les fruits secs. Cette coopérative au sein de laquelle s’activent cinq femmes de la province d’Azilal a investi un montant de 50 000 dirhams pour la rénovation et l’équipement de ses locaux qui se situent au centre-ville d’Azilal.
Aujourd’hui, elles sont capables de produire des crèmes adaptées à plusieurs types de peaux. Cette gamme de crèmes a été cliniquement testée dans un laboratoire accrédité à Marrakech avant sa mise en vente sur le marché à des prix très abordables.