Des migrants subsahariens franchissent la barrière frontalière séparant le Maroc et Melilla

Des migrants subsahariens franchissent la barrière frontalière séparant le Maroc et l’enclave occupée de Melilla




Quelque 87 migrants subsahariens ont réussi à franchir la barrière frontalière séparant le Maroc et Melilla. Selon des sources de la Garde civile, citées par El Faro de Melilla, le nombre total de migrants ayant effectué cette tentative s’élèverait à 150 Subsahariens.




Les mêmes sources soulignent qu’un migrant a été transporté à l’hôpital pour des blessures causées par sa chute, tandis qu’un élément de la Garde civile a été légèrement blessé à la cheville.
La délégation gouvernementale a également confirmé l’incident, expliquant que «grâce à l’intervention rapide des forces de sécurité marocaines et de la Garde civile, avec la collaboration de la police nationale et de la police locale, 87 migrants ont finalement réussi à accéder à Melilla».




La même source a précisé que 78 Subsahariens ont été transférés au Centre d’accueil temporaire pour immigrés (CETI), c’est là où ils sont soignés, alors que les autres sont à l’hôpital, en raison de diverses blessures.
Cette tentative est la deuxième plus importante tentative en nombre après celle qui a eu lieu le 19 août, lorsque pas moins de 300 migrants ont tous essayé en même temps de franchir le périmètre frontalier et une bonne trentaine y sont parvenus.