Le ministre français de la Justice Éric Dupond-Moretti défend le port du voile

Le ministre français de la Justice défend le port du voile




Devant les députés, le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, s’est exprimé sur le Projet de loi confortant le respect des principes de la République, notamment le port du voile. Selon lui, le voile peut aussi signer un choix.




« Ce texte est un texte de principe. Le voile peut signer l’asservissement, il peut aussi signer un choix.
C’est pour moi nous enliser dans des débats qui ont déjà eu lieu », a-t-il dit devant la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi confortant le respect des principes de la République.
Il a rappelé que le président de la République, Emmanuel Macron a, dans le discours des Mureaux, répondu à certaines questions qui lui étaient posées par des journalistes, notamment sur le voile.




Et le président de la République Emmanuel Macron avait été très clair.
« Si on se met tous à devoir distinguer les gens sur la pratique de leur foi alors nous sortons de ce texte et nous nous perdons. Ce texte doit être consensuel, c’est un beau texte qui doit tous nous réunir.
Les clivages politiciens doivent être effacés au profit d’une avancée commune pour les valeurs de notre République ». C’est ce qu’a défendu et a martelé le ministre français de la Justice Éric Dupond-Moretti.