L’Agence marocaine antidopage étend ses contrôles au football

L’Agence marocaine antidopage étend ses contrôles au football




L’Agence marocaine antidopage s’invite à la Botola. Elle n’attend que la reprise de la Botoal pour descendre sur le terrain.




Quelques semaines après sa mise en place, l’Agence marocaine antidopage se dit déjà prête à entamer le travail, et plus particulièrement sur les terrains de football.
Le quotidien Assabah explique que la feuille de route de ladite agence respectera la loi relative à la lutte contre le dopage dans le sport et aussi les pratiques de l’Agence mondiale antidopage concernant les prises de sang et les analyses plus particulièrement.
Il est donc attendu que les analyses commencent directement après la reprise de la Botola.




Soit dès la prochaine journée. À noter que l’AMAD va aussi surveiller les stages d’entraînement et les concentrations des équipres nationales.
Othman El Ferdaous, le ministre de la Jeunesse et des sports, a tenu une première réunion avec le conseil d’administration de l’Agence marocaine antidopage, dirigée par Fatima Abouali, récemment nommée.
Cette rencontre a permis d’établir une première feuille de route pour 2021. Le quotidien arabophone Assabah ajoute aussi que ladite entité jouit d’une indépendance financière totale.