Maroc-USA: David Greene assure l'intérim après le départ de l'ambassadeur David Fischer

Maroc-États-Unis: David Greene pour assurer l’intérim après le départ de l’ambassadeur David Fischer




David Greene a pris, ce jeudi 21 janvier, ses fonctions en tant que chargé d’affaires de l’ambassade des États-Unis au Maroc, à la suite du départ officiel de l’ambassadeur David Fischer.




David Greene, diplomate de carrière, est devenu aujourd’hui Chargé d’Affaires à l’Ambassade des Etats-Unis au Maroc, suite au départ officiel de l’Ambassadeur David T. Fischer, indique un communiqué de l’Ambassade US à Rabat, publié ce jeudi.
«Je me réjouis de continuer à travailler étroitement avec le gouvernement du Royaume du Maroc sous la conduite du Roi Mohammed VI, en nous appuyant sur les développements historiques récents pour rendre le partenariat stratégique américano-marocain encore plus solide», a déclaré à cette occasion David Greene.
Greene connait bien le Maroc. Il est en effet arrivé au pays en 2019 et a rempli la fonction de chargé d’affaires du 5 août 2019 au 21 janvier 2020. C’est sa deuxième mission au Maroc, ayant aussi occupé, entre autres, la fonction de conseiller politique à l’ambassade de 2011 à 2015.




«J’ai travaillé sur le développement des liens entre les États-Unis et le Maroc pendant plus d’une décennie. Je peux dire à quel point nous sommes reconnaissants du leadership du Roi Mohammed VI sur des questions d’intérêt commun tels que la paix au Moyen-Orient, la stabilité, la sécurité et le développement dans la région et dans tout le continent africain», a souligné le diplomate.
Au fil de ses 24 années passées au département d’Etat des Etats-Unis, David Greene a également occupé plusieurs fonctions au Pakistan, en Jordanie, en Egypte et au Vietnam.
Titulaire d’une licence en gestion publique de l’Université de Harvard, d’un master en droit international et diplomatie de la Fletcher School of Law and Diplomacy et d’un master en stratégie de sécurité nationale de la National War College, David Greene parle l’arabe et le français.