(Vidéo) Inde: incendie chez le fabricant du vaccin d'Astrazeneca commandé par le Maroc

(Vidéo) Inde: incendie chez le fabricant du vaccin d’Astrazeneca commandé par le Maroc




Un incendie s’est déclaré, ce jeudi 21 janvier, au Serum Institute of India, le plus grand fabricant de vaccins au monde. Les médias ont précisé que la production de vaccins contre le Covid-19 n’était pas affectée.




Les chaînes de télévision indiennes montraient un énorme nuage de fumée grise au-dessus du site du Serum Institute of India, à Pune (ouest) où sont produites actuellement des millions de doses du vaccin contre le coronavirus, Covishield, développé par AstraZeneca et l’Université d’Oxford.






L’augmentation des capacités de production de vaccins risque d’être retardée
L’incendie s’est déclaré dans un bâtiment en construction, séparé de l’endroit où les vaccins anti-Covid-19 sont produits. Si les stocks de vaccins n’ont pas été touchés, il reste que les plans d’expansion de la capacité de production pour répondre à la demande mondiale risquent d’être retardés.
L’incendie massif qui s’est déclaré aujourd’hui dans les installations du fabricant de vaccins Serum Institute of India (SII), a touché un bâtiment en construction. Selon la presse indienne, qui cite des sources au sein du SII, «il est peu probable que l’incendie atteigne la production du Covishield», le vaccin contre le coronavirus développé par le SII en partenariat avec l’Université d’Oxford et la société pharmaceutique anglo-suédoise AstraZeneca.




Selon le site d’information ABC News, qui cite Adar Poonamwala, PDG du SII, l’incendie n’a pas affecté les installations existantes fabriquant les vaccins contre le Covid-19, ni le stock d’environ 50 millions de doses. Les mêmes sources précisent que le site où l’incendie s’est déclaré est un bâtiment en construction, au sein du complexe de Manjari, situé à quelques minutes de la route de l’endroit où les vaccins anti-Covid-19 sont produits.
Environ huit ou neuf bâtiments sont en cours de construction dans le complexe de Manjari, indique-t-on, afin d’augmenter la capacité de production du SII et ce, pour faire face aux futures pandémies. «Nous essayons de sauver une ou deux personnes, c’est notre seule priorité maintenant. Nous évaluerons plus tard la situation des dégâts sur tous les autres points», a déclaré le PDG du SII, Adar Poonawalla à la chaîne de télévision indienne NDTV.




Poonawalla a déclaré dans une interview accordée à l’Associated Press le mois dernier qu’il espérait augmenter la capacité de production de 1,5 milliard à 2,5 milliards de doses par an d’ici la fin de 2021. La nouvelle installation en cours de construction, et qui a pris feu, devait justement servir à cette expansion de la production. Ces plans d’expansion risquent donc d’être retardés.
Rappelons que l’Inde a déjà commencé, en début de semaine, à exporter des vaccins anti-Covid-19 fabriqués dans le pays vers les pays voisins, suscitant des inquiétudes quant à sa capacité de production, compte tenu des besoins pour la vaccination nationale et de la demande mondiale. Le Maroc, qui a commandé 25 millions de doses auprès d’AstraZeneca, attend toujours les premières livraisons.