(Vidéo) La BBC relaie la polémique soulevée par le chef du gouvernement

(Vidéo) La BBC relaie la polémique soulevée par El Othmani




Les déclarations du chef du gouvernement, Saâeddine El Othmani, sur le début de la campagne nationale de vaccination contre le nouveau coronavirus et la polémique soulevée sur la Toile par ses propos, ont été relayées par la chaîne britannique BBC Arabic.




Ainsi, la chaîne a repris des extraits de la déclaration faite devant la Chambre des conseillers par El Othmani qui a affirmé que le gouvernement n’a pas de date pour le lancement de la campagne vaccinale au royaume du Maroc.
Elle reprend également les justifications avancées par le chef de l’Exécutif selon qui il y aurait un problème mondial autour de l’approvisionnement des vaccins.
El Othmani a également affirmé que le Royaume du Maroc a conclu des accords avec deux laboratoires, à savoir AstraZeneca et Sinopharm, tout en assurant que le Royaume du Maroc est prêt.




Il est prêt pour mener cette campagne et «sera le premier pays africain à vacciner ses citoyens».
La chaîne a fait savoir, dans son reportage, que le laboratoire chinois va fournir au Royaume 40 millions de doses, tandis que les doses commandées auprès du britannique AstraZeneca se chiffrent à 25 millions de doses.
La BBC a aussi relayé certains commentaires ironiques des internautes, dont l’un qui demande la recette du vaccin pour le fabriquer lui-même. Une autre internaute se demande pourquoi le gouvernement n’a pas interdit les voyages à partir de la Grande Bretagne.




Il se demande également pourquoi le gouvernement n’hésite pas à enfermer les Marocains chez eux, en faisant référence aux mesures de couvre-feu et d’interdiction de voyage appliquée dans certaines villes marocaines.
Rappelons que le Royaume du Maroc a décidé de suspendre ses vols avec le Royaume-Uni à partir du 20 décembre dernier suite à la découverte dans ce pays d’une nouvelle variante de la Covid-19 dans ce pays.
Le Royaume du Maroc a également fermé ses frontières avec l’Australie, avec le Brésil, avec l’Irlande et avec la Nouvelle-Zélande.