L'Algérie insiste pour accueillir l'édition 2021 du Sommet de la Ligue arabe

L’Algérie insiste pour accueillir la prochaine édition du Sommet de la Ligue arabe




L’Algérie, qui devait accueillir l’édition 2020 du Sommet des présidents et des dirigeants de la Ligue arabe reportée suite à la pandémie de la Covid-19, insiste pour organiser l’édition 2021 du conclave. Des sources diplomatiques bien informées ont confié, ce lundi au média égyptien Youm7, qu’Alger s’est engagé à «ne céder l’accueil du prochain sommet arabe à aucun autre pays».




Les mêmes sources, qui rappellent que «l’Algérie a le droit d’accueillir le sommet arabe tant qu’elle déclare sa détermination», expriment toutefois quelques réserves.
En effet, elles estiment que les Etats membres pourraient «diminuer leurs niveaux de représentativités au prochain sommet» si ce dernier est organisé en Algérie. Elles évoquent, comme raison, «le fait que le pays fait toujours face à des appels à de nouvelles manifestations du Hirak populaire»




Mais également «l’instabilité interne» qui ne permettrait pas «d’accueillir un sommet arabe à ce niveau». D’autre part, le Conseil des ministres des affaires étrangères de la Ligue arabe tiendra une réunion d’urgence en février prochain.
«Le thème principal de la réunion sera la question palestinienne, à la lumière des efforts visant à parvenir à une solution globale qui garantisse les droits légitimes du peuple palestinien et ouvrir la voie à la paix dans la région».