Benyamin Netanyahu veut persuader le roi Mohammed VI de se rendre en Israël

À l’approche des élections, Netanyahu veut persuader Mohammed VI de se rendre en Israël




Les médias israéliens ont rapporté que le cabinet du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu et le Conseil de sécurité nationale travailleraient avec des responsables marocains pour organiser une visite du roi Mohammed VI en Israël, dès la levée des mesures de confinement liées à la pandémie du nouveau coronavirus.




Par ailleurs, les mêmes sources ont indiqué que le roi Mohammed VI avait comme condition la visite de Ramallah et la rencontre du président Palestinien, Mahmoud Abbas.
Selon le journal Jerusalem Post, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu tente de profiter de ce projet de visite, pour augmenter ses chances de décrocher une nouvelle victoire aux élections générales prévues en mars prochain, et ce en se ralliant les électeurs d’origine marocaine.




Le journal Yedioth Ahronoth a indiqué que le parti Likoud prévoyait de faire de l’accord avec le Royaume du Maroc, un aspect central pour la campagne électorale.
Citées par le Jerusalem Post, des sources diplomatiques ont indiqué que le roi du Maroc Mohammed VI est bien entendu conscient de la récupération électoraliste. Un haut responsable israélien a déclaré au journal Yedioth Ahronoth que «les négociations sont en cours» avec la partie marocaine.




«J’entends bien que le cabinet du Premier ministre et le Conseil national de sécurité veulent que cette visite se tienne, mais je ne suis pas sûr que cela soit possible avant les élections.
Toutefois, le roi peut nous surprendre et venir», a-t-il déclaré. Dimanche, le gouvernement israélien a officiellement approuvé l’accord de normalisation avec le Maroc à l’unanimité.
Pour sa part, Netanyahu n’a pas tari d’éloges sur le roi Mohammed VI, en décrivant l’initiative comme «un moment historique après quatre accords de paix avec quatre pays Etats arabo-musulmans en quatre mois».