Forbes: les 18 milliardaires d’Afrique de début 2021

Voici les 18 milliardaires d’Afrique de début 2021, selon Forbes




Forbes a revu sa liste des hommes les plus riches d’Afrique. Désormais, le continent ne compte que 18 milliardaires avec une fortune cumulée de 73,8 milliards de dollars. Si la Covid-19 a impacté les activités de certains d’entre eux, d’autres se sont enrichis grâce à la flambée des cours boursiers.




En dépit de la pandémie de la Covid-19, les milliardaires africains, pris globalement, ne se sont pas appauvris. Au contraire, certains d’entre eux se sont même enrichis.
Si le nombre de milliardaires en dollars africains a baissé de 20 en début 2020 à 18 en début 2021, il n’en demeure pas moins que la fortune de ceux-ci a continué à croitre, même légèrement.
Ainsi, les 18 milliardaires du continent disposent d’une fortune cumulée de 73,8 milliards de dollars, contre 73,4 milliards de dollars pour les 20 milliardaires de l’année dernière, soit une légère hausse de 400 millions de dollars.
À noter que la liste des milliardaires africains de Forbes ne tient compte que de ceux d’entre eux résidant en Afrique où dont les entreprises et participations sont localisées en Afrique, excluant, du coup, le milliardaire d’origine soudanaise Mo Ibrahim, citoyen britannique, et le milliardaire Mohamed Al-Fayed, citoyen égyptien.




Par pays, l’Afrique du Sud et l’Egypte comptent le plus de milliardaires en Afrique avec 5 milliardaires chacun, devant le Nigeria (3) et le Maroc (2).
En ce qui concerne les hommes les plus riches d’Afrique, c’est le Nigerian Aliko Dangote qui demeure l’homme le plus riche d’Afrique pour la 10e année consécutive avec une fortune estimée à 12,1 milliards de dollars, soit un gain supplémentaire de 2 milliards de dollars.
Sa fortune a augmenté de presque 20%, en dépit des effets de la pandémie du Covid-19. Il doit cette forte hausse à l’envolée du cours boursier de l’action de Dangote Cement, le vaisseau amiral de son groupe. Derrière le Nigérian suit l’Egyptien Nassef Sawiris dont la fortune est évaluée à 8,5 milliards de dollars.
Outre sa holding Orascom Construction et OCI (un des plus grands producteurs d’engrais azotés au monde, il détient une participation de 6% dans le capital du fabricant de vêtements de sport Adidas et d’autres dans Lafarge-Holcim New York Madison Square Garden Sport, etc.




Le trio des hommes les plus riches du continent est complété par le Sud-africain Nicky Oppenheimer qui a hérité d’une participation dans la société diamantaire DeBeers avant de vendre en 2012 une participation de 40% de la famille de cette société au géant minier AngloAmerican pour 5,1 milliards de dollars.
Derrière ce trio suivent Johann Rupert, le milliardaire sud-africain qui défraie la chronique en se faisant vacciner en Suisse.
Le magnat du luxe est crédité d’une fortune de 7,2 milliards de dollars. Il devance un autre nigérian, Mike Adenuga présent dans les Telecom et le pétrole avec une fortune évaluée à 6,3 milliards de dollars.
Par ailleurs, un autre milliardaire nigérian Abdulsalam Rabiu, a tiré aussi profit de la flambée du cours en bourse de BUA Cement Plc, société détenue à hauteur de 97% par Rabiu et son fils, cotée en janvier 2020 à la Bourse de Lagos faisant exploser sa fortune de 77% à 5,5 milliards de dollars.




Au niveau du Maghreb, l’Algérien Issad Rebrab demeure l’homme le plus riche de la région avec une fortune évaluée à 4,8 milliards de dollars.
Le patron du groupe Cévital, conglomérat de l’industrie agroalimentaire, la grande distribution et les services, conserve presque une fortune identique. Deux Marocains figurent sur la listes des 18 milliardaires africains. Aziz Akhannouch est classé au 12e rang des milliardaires du continent.
Présent dans le secteur de la distribution de carburants et de gaz et dans d’autres secteurs (immobilier, tourisme, finance, etc.), l’actuel ministre de l’Agriculture du Maroc est derrière une fortune estimée à 2 milliards de dollars. Il devance le banquier Othman Benjelloun dont la fortune est évaluée à 1,3 milliard de dollars.
Le patron de Bank of Africa du groupe BMCE, RMA Watanya et de la Holding FinanceCom, est à la tête d’un groupe bancaire présent dans une vingtaine de pays africains. À noter que les deux femmes milliardaires du continent en 2020 ne figurent plus sur la nouvelle liste de Forbes.




La nigériane Folorunsho Alakija qui possède une société pétrolière et Isabel dos Santos de l’Angola, considérée depuis 2013 comme étant la femme la plus riche d’Afrique, engluée dans des problèmes de corruption et de détournement de fonds et frappée de décisions de justice avec le gel de ses avoirs en Angola et au Portugal, ne figurent plus sur la liste des milliardaires du continent.
Pour Isabel, Forbes n’a pas tenu compte dans ses calculs les biens gelés par les autorités angolaises.
Enfin, pour établir sa liste de milliardaires, Forbes calcule la valeur nette en utilisant les cours des actions et le taux de change à la date de clôture des bourses, le vendredi 8 janvier 2021.
Et pour évaluer les entreprises, Forbes estime les revenus ou les bénéfices et applique le prix de la vente ou le prix à ratios de revenus pour des entreprises publiques similaires.