Les personnes âgées de 75 ans et plus vaccinées à partir de vendredi prochain

Les personnes âgées de 75 ans et plus vaccinées à partir de vendredi prochain




Les personnes âgées de 75 ans et plus devraient être vaccinées à partir de vendredi prochain. C’est ce que révèlent les réponses reçues par celles qui se sont inscrites sur la plateforme mise en place par les pouvoirs publics.




La campagne de vaccination contre la Covid-19 commencera-t-elle vendredi 29 janvier? Ce sera le cas en tout cas pour l’une des catégories de la population classées comme prioritaires, soit celle des personnes âgées de 75 ans et plus. C’est ce que croit savoir Al Ahdath Al Maghribia qui rapporte l’information.
La publication se base, dans sa prévision, sur les réponses reçues par les personnes qui se sont inscrites sur la plateforme dédiée mise en place par les pouvoirs publics.
Plusieurs personnes âgées de 75 ans et plus se sont vu, en effet, notifier la date du vendredi 29 janvier comme rendez-vous de prise de la première dose du vaccin d’Astra Zeneca, dont 2 millions de doses ont été livrées au Maroc la semaine dernière. C’est en s’inscrivant sur le site liqahcorona.ma ou au numéro 1717.




Les personnes ont reçu non seulement la date de leur rendez-vous, mais également l’adresse du centre de vaccination auquel elles doivent se rendre vendredi prochain. Selon le quotidien, la campagne de sensibilisation qui a ciblé cette catégorie de la population a été bien accueillie par les citoyens.
Sur un autre registre, la publication rappelle que le personnel de la santé et les personnes priorisées dans le cadre de cette campagne devront être vaccinés en deux temps, la deuxième dose étant injectée 21 jours après la première pour le produit d’Astra Zeneca, et 28 jours après la première dans le cas du vaccin chinois de Sinopharm.
En attendant, que faut-il savoir sur le vaccin avec lequel démarre cette campagne, celui du britanno-suédois Astra Zeneca?




Il s’agit d’un vaccin dit «à vecteur viral». Techniquement, il prend comme support un autre virus -en l’occurrence un virus connu chez les singes- qui a été transformé et adapté pour combattre la Covid-19. Comme le souligne Al Ahdath Al Maghribia, cette technique de vaccination avait déjà été utilisée, par le passé, pour lutter contre des virus comme l’Ebola.
Elle présente également plusieurs avantages qui ont leur poids dans le contexte actuel. Ce vaccin peut être produit plus rapidement que ceux utilisant d’autres techniques comme celle du virus désactivé.
Il nécessite également un transport et un stockage à une température comprise entre 2 et 8 degrés, soit un niveau de température comparable à ce qu’offre aujourd’hui le plus commun des réfrigérateurs.




Pour le cas du vaccin de Sinopharm, que le Maroc devrait réceptionner à partir de ce mercredi 27 janvier, il s’appuie sur la technique du virus désactivé. Il s’agit de l’une des techniques traditionnelles utilisées dans la vaccination et qui a longtemps prouvé son efficacité par le passé.
Pour ce qui est de la livraison qui sera adressée au Maroc, elle est produite au niveau de l’usine de Pékin de Sinopharm, sachant que la société fabrique également ce vaccin dans un deuxième site situé, pour sa part, dans la ville de Wuhan.
Rappelons que le Maroc vise à vacciner au moins 25 millions de personnes durant cette campagne. Cela permettra d’atteindre une part de population vaccinée de 80%, en espérant ainsi atteindre l’immunité collective tant recherchée depuis l’éclatement de cette pandémie.