Effondrement d'une maison à l'ancienne médina de Casablanca

Une personne blessée dans l’effondrement d’une maison à l’ancienne médina de Casablanca




Les autorités locales des ouvriers de la préfecture de Casablanca-Anfa ont confirmé, ce mercredi, l’effondrement d’une maison dans l’ancienne médina de Casablanca, qui a provoqué par la même occasion l’effondrement partiel d’un bâtiment voisin.




Dans un communiqué, la préfecture a expliqué que l’immeuble en question est inscrit sur la liste des bâtiments menaçant ruine, et aurait été vide au moment de son effondrement.
«Dès qu’elles ont été informées de l’accident, les autorités locales, les services de sécurité et la protection civile se sont déplacés sur place pour sécuriser les bâtiments voisins», poursuit le communiqué.
La même source précise que les recherches lancées ont permis le sauvetage d’une personne, alors que ce processus se poursuit pour s’assurer qu’il pas d’autres victimes. Cet effondrement est le deuxième dans l’ancienne médina de la capitale économique.
Vendredi 8 janvier, une personne a trouvé la mort et quatre autres ont été blessées, à différents degrés, suite à l’effondrement du toit d’un four traditionnel sis rue de Safi, du fait des fortes pluies qu’a connu la ville.




Les autorités locales de Casablanca ont annoncé, mercredi soir, avoir extrait un corps sans vie de sous les décombres, après l’effondrement d’une ancienne maison à la médina de Casablanca, qui a provoqué l’effondrement partiel d’un bâtiment voisin.
Des recherches ont été menées, pendant plus de 10 heures après l’effondrement, par les pompiers et les agents des autorités locales, avec l’aide de bulldozers et de chiens dressés.

Dans un premier communiqué, les autorités locales de Casablanca ont rapporté hier que cette maison, inscrite sur la liste des bâtiments menaçant ruine, aurait été vide au moment de son effondrement. La même source a indiqué que les recherches lancées ont permis le sauvetage d’une personne.

Cet effondrement est le deuxième dans l’ancienne médina de la capitale économique. Vendredi 8 janvier, une personne a trouvé la mort et quatre autres ont été blessées, à différents degrés, suite à l’effondrement du toit d’un four traditionnel sis rue de Safi, du fait des fortes pluies qu’a connu la ville.