La scientifique franco-marocaine Samira Fafi-Kremer nommée chevalier de la Légion d’honneur

La scientifique franco-marocaine Samira Fafi-Kremer nommée chevalier de la Légion d’honneur




Directrice de l’Institut de virologie de l’Université de Strasbourg et membre du conseil scientifique de la Fondation MAScIR, Dr. Samira Fafi-Kremer a été nommée chevalier de la légion d’honneur de la république Française.




Native de Meknès, cette chercheuse et professeure des universités, praticienne hospitalière et précédemment cheffe de service du laboratoire reçoit cette reconnaissance après 23 ans de services dans le secteur de la santé.
Cette nomination a été décidée par décret du 31 décembre 2020 portant promotion et nomination dans l’ordre national de la Légion d’honneur, publié en janvier 2021 dans l’édition spéciale du Journal officiel et reconnaissant aux professionnels de différents secteurs leurs efforts et leurs apports dans la recherche.




Mais aussi les sciences, l’art, l’éducation, la justice, entre autres domaines. En avril 2020, Samira Fafi-Kremer a piloté une étude montrant que les femmes présentaient une immunité plus longue que les hommes face au nouveau coronavirus.
Intitulée Serocov-HUS, cette recherche a été effectuée en collaboration avec les cliniciens du CHU de Strasbourg ainsi que des équipes de l’Institut Pasteur en France. Avant cela, la chercheuse a eu un long parcours, commencé en biologie avec ses études à la Faculté de Meknès en 1989.




Pr. Fafi-Kremer a rejoint ensuite l’Université de Grenoble, à partir de 1990, pour des études pharmaceutiques puis un DEA en génie biologique et médical. En 2001, elle obtient son doctorat d’Etat en pharmacie, puis un diplôme universitaire de pédagogie médicale en 2004.
Un an plus tard, elle a réussi à décrocher son habilitation à diriger les recherches au sein de la Faculté de médecine de Strasbourg. Depuis 2011, Samira Fafi-Kremer est coordinatrice de la Plateforme de recherche médicale translationnelle à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM).