Tétouan: 7 personnes interpellées pour enlèvement, séquestration et trafic de stupéfiants

Enlèvement, séquestration et trafic de stupéfiants: sept personnes interpellées à Tétouan




La police judiciaire de Tétouan avait ouvert une enquête judiciaire après une plainte déposée par une personne accusant les suspects d’avoir enlevé son fils et exigeant une rançon, indique la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.




Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de la ville de Tétouan ont procédé, mercredi 27 janvier et hier, jeudi 28 janvier 2021, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à l’interpellation de sept personnes pour leur implication présumée dans une affaire d’enlèvement, séquestration, demande de rançon et trafic de stupéfiants et de substances psychotropes.
Les recherches techniques et investigations sur le terrain ont permis d’identifier six des mis en cause et les appréhender à Tétouan et à Martil. Les premiers éléments de l’enquête ont révélé le mobile de la perpétration de ces actes criminels.




C’est le règlement des comptes entre les réseaux de trafic de stupéfiants et de substances psychotropes, précise la DGSN, indiquant que le lieu de séquestration de la victime a pu être localisé dans un complexe touristique local. Celle-ci a été arrêtée à son tour pour son implication présumée dans des affaires de drogues.
Les sept mis en cause, âgés de 27 à 40 ans, dont l’un est recherché au niveau national pour des faitrs d’enlèvement et de séquestration, ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de démystifier les ramifications de cette affaire, et déterminer tous les actes criminels qui leur sont reprochés, conclut le communiqué.