Affaire «Hamza mon bb»: Doc Samad fait des révélations

Affaire «Hamza mon bb»: Doc Samad fait de surprenantes révélations




Trois ans après avoir quitté le Maroc, Doc Samad a fait un live vendredi sur Instagram pour se pencher sur cet épisode de sa vie, lors duquel il a décidé de s’installer en France à cause de «Hamza mon bb».




Le coach a en effet fait des révélations surprenantes sur cette sordide affaire dans laquelle de nombreuses célébrités étaient victimes de chantage. Doc Samad est revenu sur l’agression dont il a été victime dans son cabinet situé à Casablanca.

«Les photos de mon visage tuméfié ont été partagées par ce compte, disant que j’avais subi des chirurgies esthétiques en Turquie.

On m’avait également accusé de ne pas avoir de diplôme de médecine. Parmi les victimes de Hamza mon bb, j’estime que j’ai été le plus touché.

Je n’oublierai jamais le jour où l’on m’a piraté mon téléphone et qu’on publié des photos de moi, tout nu, sur l’application Instagram», s’est-il insurgé. En parallèle, le coach a tenu à défendre Dounia Batma et sa sœur Ibtissam Batma.




Il assure qu’elles n’ont aucun lien avec «Hamza mon bb». «Dounia et sa sœur n’avaient aucun intérêt de me faire du mal. En revanche, tous ceux qui sont poursuivis actuellement en justice sont bel et bien impliqués dans cette affaire.

D’autres personnes, dont les noms n’ont pas été évoqués tout au long de l’enquête, sont également coupables mais n’ont pas été sanctionnées», a-t-il ajouté.

Doc Samad a également annoncé qu’il compte porter plainte contre ceux qui le menaçaient et le faisaient chanter sur les réseaux sociaux.

Le coach a aussi accusé certains médecins d’être impliqués dans l’affaire «Hamza mon bb». «Ils ont payé les criminels qui géraient ce compte pour écorner mon image. Je recevais des menaces de mort», a-t-il confié.