Valérie Pécresse: «la réconciliation du Maroc et Israël est un acte porteur d’espoir et de paix»

Valérie Pécresse: «la réconciliation du Maroc et Israël est un acte porteur d’espoir et de paix»




La présidente du Conseil régional d’Île-de-France a réagi dans un tweet à la censure d’une émission de Beur FM traitant du rétablissement des relations diplomatiques entre le Royaume et l’Etat hébreu.




«Choquée des sanctions prononcées par Beur FM!». Ainsi a régi Valérie Pécresse au sujet du scandale révélé par le magazine Marianne, au sujet de la suspension de l’émission quotidienne «L’Actu autrement». Rendez-vous phare de la station radio Beur FM, ce programme est co-animé par Rose Ameziane et Malik Yettou.

Il a été censuré suite à leur entretien avec l’ambassadeur d’Israël à Paris, au sujet de la reprise des rapports entre le Maroc et Israël. Un rétablissement de relations que la présidente du Conseil régional estime comme «un acte diplomatique porteur d’espoir et de paix».




Et cela mérite bien évidemment d’être abordé dans cette radio communautaire. Pour rappel, le rétablissement des accords entre le Royaume du Maroc et Israël fait partie intégrante d’une déclaration tripartite où les Etats-Unis reconnait pleinement la souveraineté marocaine sur le Sahara.

Une reconnaissance qui constitue un pas en avant important dans la résolution de ce conflit, applaudie par plusieurs figures politiques de l’Hexagone. Plusieurs d’entre eux plaident pour que les pays de l’Union européenne suivent l’exemple des États-Unis d’Amérique.