France: 3 ans de prison pour l’homme qui avait menacé de mort Mila

France: 3 ans de prison pour l’homme qui avait menacé de mort Mila




La cour d’appel d’Agen a condamné l’homme qui avait menacé Mila de mort dans une vidéo 3 ans de prison, confirmant ainsi le jugement rendu par le tribunal correctionnel d’Auch. L’adolescente de 17 avait critiqué l’islam (elle a dit que l’islam c’est de la m**** avec une chose très obscène par rapport à Dieu) dans une vidéo postée sur Instagram.




Les faits remontent au 13 septembre 2020. Un Gersois de 23 ans, connu de la justice, avait menacé de mort Mila, une lycéenne iséroise qui avait vivement critiqué l’islam dans une vidéo postée sur Instagram.

Le jeune homme avait proféré ses menaces dans une vidéo, tournée le 13 septembre 2020, dans laquelle il tenait un couteau de boucher en mains.

Il sera interpellé à son domicile de Riscle. Lors de sa comparution devant le tribunal correctionnel d’Auch, le prévenu avait écopé de 3 ans de prison dont 18 mois ferme, avant d’être incarcéré. Son avocate avait interjeté appel. Au procès en appel, le jugement rendu en première instance a été confirmé, le 28 janvier. La cour d’appel d’Agen a par ailleurs condamné c à des indemnités.




L’accusé doit donner à la mère de Mila, en sa qualité de représentant légal, 1000 € au titre de ses frais de procédure. Lors de l’audience en appel, le parquet avait requis, le 21 janvier, 10 mois de prison ferme.

L’avocat gersois de la victime, Éric Mathias, estime que cette affaire va bien au-delà de simples menaces de mort et relevait d’un débat sur la liberté d’expression.

Pour sa part, Sylvie Brussiau-Constant, avocate de la défense a expliqué que son client, diagnostiqué déficient mental, n’avait pas conscience de « tous les tenants et aboutissants » des menaces qu’il avait proférées. « Je ne pense pas qu’il sache ce qu’est Daesh, il a fait ça pour faire le buzz et se faire remarquer », a-t-elle ajouté.