La mosquée de Puteaux ne sera pas cédée au Maroc

La mosquée de Puteaux ne sera pas cédée au Maroc – Le ministère de l’Intérieur français refuse de céder la mosquée de Puteaux au Maroc




L’information a été donnée par l’entourage du ministre de l’Intérieur français. La cession de la mosquée prévue par l’association solidarité islamique ne rencontre pas l’assentiment du ministère de l’Intérieur.




« La vente ne se fera pas », a annoncé l’entourage du ministre français Gérald Darmanin. À diverses occasions, ce dernier n’a pas manqué d’inviter les autorités marocaines à reconsidérer ce projet. Les dirigeants de la mosquée ont mal accueilli la nouvelle, eux qui espéraient une contribution financière du Maroc afin de parachever la construction du centre islamique démarrée en 2011 sur une parcelle de la rue Saulnier. Certains fidèles de la mosquée de Puteaux saluent par contre cette décision.




Ceci d’autant que le projet de cession de la mosquée de Puteaux au Maroc ne faisait pas l’unanimité au sein de la communauté musulmane locale dont un nombre important de membres n’ont cessé de dénoncer le « manque de transparence » dans ce projet. Quant à la municipalité de Puteaux, elle est restée muette sur le sujet, en dehors du conseiller Francis Poézévara, élu d’un parti d’opposition (Génération S.), qui a marqué son désaccord au projet au cours du dernier conseil municipal.