El Jadida: un individu condamné pour avoir tenté de violer sa sœur

El Jadida: il tente de violer sa sœur et écope de 8 ans de prison




Au début, il était recherché pour vol. Ensuite, les plaintes ont commencé à tomber et les charges à s’aggraver. Au final, le jeune homme a été condamné pour vol qualifié, violence et tentative de viol.




Une jeune de 24 ans vient d’être condamné par la cour d’appel d’El Jadida. Le jeune homme a été arrêté pour vol qualifié, précise le quotidien Assabah qui rapporte l’information dans son édition du lundi 1er février. Il a été mis en garde à vue et a fait l’objet d’une enquête de rigueur.

Mais au cours des investigations il s’est avéré être également impliqué dans une affaire d’inceste. Au final, il a été condamné par la cour d’appel à 8 ans de prison ferme pour vol qualifié et pour violence, coup et blessures et tentative de viol sur sa sœur. Tels que relatés par Assabah, les événements de cette affaire se sont déroulés non loin d’El Jadida, à Sidi Bennour.




Un habitant de la région est allé porter plainte chez les gendarmes pour vol de composants électriques d’une pompe à eau. Mais avant cela, il avait commencé par mener sa propre enquête et tous les indices le menaient vers le jeune homme fraîchement condamné. Une fois la plainte enregistrée, les gendarmes ont alerté le procureur du Roi avant de mener leur propre enquête.

Arrivés sur place, et sans doute convaincus par les éléments avancés par la victime, les gendarmes ont perquisitionné le domicile du suspect. Le même jour, sa mère a décidé de porter plainte contre lui pour violence contre les ascendants, coups et blessures. La mère avait même précisé dans sa plainte que son fils la brutalisait et la menaçait souvent avec une arme blanche.




Bref, pour revenir au premier délit, après avoir fouillé la maison, les gendarmes sont bien tombés sur les objets volés cachés dans l’étable. Le mis en cause a été arrêté et conduit au poste où il a été mis en garde-à-vue après en avoir informé le procureur du Roi. A ce moment-là, les mêmes services de la gendarmerie ont reçu la visite de la sœur du mis en cause, mineure, qui avait décidé, elle aussi, de dénoncer son frère.

Dans sa plainte, précise le quotidien, elle a fait état de plusieurs tentatives de viol. Son frère se serait introduit dans sa chambre pendant la nuit avec l’intention de la violer. Elle s’est défendue et l’en a empêché. Il aurait fait une deuxième tentative quelques jours plus tard, avec le même résultat, précise-t-elle.




Juste après la première tentative de viol, la sœur a tout raconté à sa mère et à son autre frère, l’aîné de la famille, de peur, explique-t-elle, qu’il ne profite de l’absence des membres de la famille pour refaire une tentative. Durant l’interrogatoire, poursuit Assabah, le jeune homme a avoué avoir effectivement volé les composants de la pompe à eau, mais pas la tentative de viol sur sa sœur.

Il a même accusé les membres de sa famille d’avoir tout inventé et de comploter contre lui. À un moment de l’enquête, et lors de la confrontation supervisée par le Parquet, chacune des deux parties a maintenu ses déclarations. Le mis en cause s’est d’ailleurs accroché à sa version des faits, même lors du jugement qui a eu lieu à distance.