Îles Canaries: des groupes WhatsApp encouragent des attaques contre les Marocains

Îles Canaries: Enquête sur des groupes WhatsApp encourageant des attaques contre les Marocains




Le bureau du procureur espagnol aux Îles Canaries a lancé une enquête sur les participants à divers groupes WhatsApp dans lesquels des Espagnols ont tenté de s’organiser pour intimider ou frapper les migrants irréguliers se trouvant sur l’île de Gran Canaria.




Selon l’agence espagnole EFE, le procureur en chef de Las Palmas a ordonné ce lundi d’enquêter sur plusieurs messages et groupes qui ont circulé il y a deux semaines avec des appels à se rendre dans le sud de Gran Canaria en groupes pour attaquer ces migrants hébergés dans certains établissements touristiques temporairement convertis en abris humanitaires.

L’île, située au large des côtes africaines, a enregistré ces derniers mois un important flux de migrants, ce qui a débordé tous les services d’assistance, rappelle l’agence espagnole EFE.

En parallèle, des voix ont monté ces deux derniers mois contre cette immigration massive et ses conséquences pour les îles ; la situation a été comparée à celles vécues dans d’autres îles du sud de l’Europe comme Lampedusa (Italie) ou Lesbos (Grèce).




Le parquet a annoncé qu’il surveillerait tout comportement incitant à la haine xénophobe ou raciste contre ceux qui sont arrivés aux îles Canaries de manière irrégulière, et qu’il était en contact avec la police et la garde civile pour connaître les mesures préventives à prendre afin d’éviter les incidents.

Il y a deux semaines, dans divers groupes de messagerie pour smartphones, de nombreux messages écrits et audios au contenu menaçant contre les immigrés ont circulé, avec des phrases comme «les Maures vont mourir» ou des appels à s’organiser en groupes armés pour persécuter dans le sud de Gran Canaria ceux d’origine maghrébine.

Ces derniers jours aussi, jusqu’à trois manifestations rompant dans certains cas le couvre-feu en raison de la pandémie, ont eu lieu contre la présence de migrants à Las Palmas.