L’UE adopte de nouvelles restrictions de voyage, le Maroc concerné

L’UE adopte de nouvelles restrictions de voyage, le Maroc concerné




Les 27 États-membres de l’Union européenne sont parvenus ce lundi à un accord sur des restrictions de voyage plus strictes pour les ressortissants de pays hors-UE.




Les voyageurs venant de pays extérieurs à l’Union devront notamment présenter un test PCR négatif datant de moins de 72 heures.

En vertu de l’accord conclu par les ambassadeurs des États membres, les nouvelles restrictions s’appliqueront également aux voyages professionnels et à ceux effectués pour des raisons essentielles.

Pour ce qui est des voyageurs venant de pays où circulent fortement les nouveaux variants du virus, les États membres souhaitent imposer une quarantaine et un nouveau test à l’arrivée sur le sol européen.




L’UE a établi à partir de juin une liste restreinte, révisée régulièrement, de pays tiers à partir desquels les voyages pour des motifs « non essentiels » sont autorisés.

L’accord, qui doit être adopté formellement par les États membres mardi, fixe de nouveaux critères pour autoriser les voyages non essentiels vers l’Union.

Les pays tiers d’origine doivent avoir un taux d’incidence inférieur ou égal à 25 nouveaux cas pour 100.000 habitants sur 14 jours, un taux de test supérieur à 300, et un taux de positivité inférieur ou égal à 4%.