(Vidéo) Reda Taliani arrêté à Dubaï

(Vidéo) Reda Taliani arrêté à Dubaï




Jamais deux sans trois ? Après la Tunisie en 2017 et le Maroc en 2020, le célèbre chanteur de raï, Reda Taliani a été arrêté le 20 janvier dernier, en état d’ébriété et en possession de drogue dans un bar-restaurant de Dubaï, nous révèlent plusieurs sources locales. La police emiratie est intervenue suite à une altercation violente impliquant le natif d’El Biar, à Alger.




Reda Taliani a quitté le Maroc pour un séjour aux Emirats arabes unis fin décembre 2020. Il devait enregistrer un clip et se produire à plusieurs reprises au bar-restaurant Mazagan, sis à l’hôtel Ramada Plazza.

On retrouve sur la page Facebook de l’artiste, l’annonce des concerts qui ont eu lieu le 31 décembre, les 1er et 7 janvier. Alors que la star du raï diffusait presque quotidiennement des vidéos et des messages sur les réseaux sociaux, elle n’a plus rien publié depuis le 18 janvier lors d’une sortie en Lamborghini Huracan, le supercar dont le prix tourne autour de 200 000€.

Après son arrestation il y a une dizaine de jours, la procédure veut que les autorités dubaïotes contactent l’ambassade du pays du touriste interpelé pour organiser sa défense. Jusqu’à aujourd’hui, l’ambassade algérienne ne semble pas être intervenue pour sortir son ressortissant à nouveau dans le pétrin.




L’ambassade du Maroc, quant à elle, ne peut intervenir pour le conjoint d’une Marocaine. Car malgré les rumeurs d’une acquisition de la nationalité marocaine, Reda Taliani n’a que la résidence au Maroc depuis 2008.

Une présence au royaume et un amour pour le Maroc qui lui ont valu les quolibets d’une partie de ses compatriotes algériens ces dernières années. Le dernier épisode date du 23 décembre, où l’enfant d’Alger a dû rappeler qu’il est Algérien à 300%. Cette arrestation à Dubaï rappelle l’affaire de juillet 2017 à Hammamet en Tunisie, lorsqu’il avait été arrêté en possession de cocaïne.

En février 2020, le chanteur de Joséphine n’a pu compter sur aucun ange gardien, provoquant un accident grave près de Mohammedia au Maroc. Alors qu’il en est venu aux mains avec l’autre conducteur, il avait été arrêté par la police marocaine en état d’ébriété. Qui pourra le sortir de cette galère ?