Attaque du consulat du Maroc à Valence: l’Espagne ouvre une enquête

Attaque du consulat du Maroc à Valence: le ministère public espagnol ouvre une enquête




Le ministère public espagnol a ouvert une enquête contre les éléments séparatistes du Polisario, à la suite des actes de vandalisme qui ont visé, en novembre dernier, le consulat du Maroc à Valence, a-t-on appris.




Me Mourad El Ajjouti, avocat au barreau de Casablanca et vice-président du club des avocats du Maroc, a indiqué avoir reçu une correspondance de la procureure générale de la ville espagnole de Valence l’informant de l’ouverture d’une enquête contre des éléments séparatistes.

Ceux-ci avaient, rappelle-t-on, accédé au bâtiment du consulat pour retirer le drapeau du Maroc et placer l’étendard de la fantomatique et soi-disant « RASD ».

Ceci avant que le consul du Maroc n’intervienne pour remettre le drapeau national à sa place. Cet acte avait, d’ailleurs été « fermement » condamné par l’Espagne.




L’Espagne avait rejeté « toute action portant atteinte aux principes et aux valeurs des conventions de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires de 1961 et 1963, dont elle est partie prenante et ferme garante ».

L’avocat a de même, précisé, dans une déclaration, que cette enquête est intervenue sur la base d’une plainte qu’il a déposée contre ces séparatistes devant le ministère public de cette ville.

Il avait également demandé l’ouverture d’une enquête sur ces actes de vandalisme dirigés contre cette représentation diplomatique marocaine.