Zineb El Rhazoui et Aminatou Haidar en lice pour le Prix Nobel de la paix

Zineb El Rhazoui et Aminatou Haidar en lice pour le Prix Nobel de la paix




La Franco-marocaine Zineb El Rhazoui, ancienne journaliste de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo et la militante pro-Polisario, Aminatou Haidar, présidente du Collectif des défenseurs sahraouis des droits de l’Homme (CODESA) sont nommées pour le Prix Nobel de la paix cette année.




Reuters a révélé les noms qui sont proposés pour le Prix Nobel de la paix 2021. Zineb El Rhazoui, personnalité médiatique en France, figure sur la liste des personnes nommées. La journaliste, écrivaine et militant des droits de l’Homme franco-marocaine est une polémiste de l’islam dans les médias, l’une des « femmes les plus protégées de la France » et vit sous escorte policière en continu depuis l’attentat de janvier 2015. Fin 2020, elle se dit victime de cyberharcèlement sur Twitter.




Ceci de la part d’Idriss Sihamedi, fondateur de Barakacity. Aminatou Haidar, présidente du Collectif des défenseurs sahraouis des droits de l’Homme (CODESA) est également nommée pour le Prix Nobel de la paix 2021. Elle doit cette nomination à sa campagne en faveur de l’indépendance du « Sahara occidental ». Autres nommés en lice : l’avocat et l’opposant russe Alexeï Navalny et la jeune militante écologiste suédoise Greta Thunberg. Des instances onusiennes aussi.




Il s’agit entre autres de l’agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dont le programme COVAX défend l’accès équitable aux vaccins contre le nouveau coronavirus dans les pays pauvres. L’ancien président américain Donald Trump est, lui aussi, nommé, de même que l’OTAN, la Station spatiale internationale (SSI) relevant de la NASA et le Mouvement scout international, est-il précisé. Le nom des lauréats sera connu en octobre prochain.