ONU: Omar Hilale réélu à la présidence de la Configuration République Centrafricaine

ONU: Omar Hilale réélu à la présidence de la Configuration République Centrafricaine




L’ambassadeur, Représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies, Omar Hilale, a été réélu par acclamation en tant que président de la Configuration République Centrafricaine de la Commission de la Consolidation de la Paix des Nations unies (CCP), lors de la première réunion formelle de l’année de cet organe.




La CCP, organe subsidiaire du Conseil de Sécurité et de l’Assemblée Générale, a pour mandat de mobiliser les ressources pour le financement des différents plans de consolidation de la paix du pays, de mobiliser la communauté internationale pour maintenir la question centrafricaine au cœur de ses préoccupations et d’élaborer des recommandations et conseils, notamment au Conseil de Sécurité.

La réélection de l’ambassadeur Hilale constitue une marque de confiance de la communauté internationale et de l’ONU dans le rôle clé joué par le Maroc.




Un rôle clé dans la consolidation, le maintien et la pérennisation de la paix. En effet, le Royaume demeure à ce jour le seul pays arabe et africain à présider une Configuration-pays.

Cette réélection consacre également le rôle du Maroc sur son continent, marqué par les valeurs de solidarité, de respect mutuel et de partenariat gagnant-gagnant, sous le leadership du Roi Mohammed VI, qui a fait du développement et de la stabilisation de l’Afrique une priorité de la politique étrangère du Royaume. Le Maroc est fort du soutien ferme des autorités centrafricaine.




L’ambassadeur Hilale continuera à soutenir, de concert avec l’ensemble des membres de la Configuration, les efforts de stabilisation du gouvernement centrafricain, pays frère et ami avec lequel le Royaume entretient des relations privilégiées.

Outre la présidence de la Configuration, le Maroc apporte également un soutien important pour la stabilisation du pays, avec un contingent déployé au sein de la mission onusienne de pays (MINUSCA), dont l’abnégation et l’engagement ont été salués à maintes reprises aussi bien par le Président de la République Centrafricaine que par l’ONU.