(Audio) Nasser Bourita: Le Sahara, cause nationale de l’Algérie

(Audio) Nasser Bourita: l’Algérie fait de l’affaire du Sahara une cause nationale




S’exprimant lors d’un point de presse, ce dimanche 7 février 2021 à Rabat, qui intervient dans le contexte de la clôture du Sommet de l’Union africaine, le chef de la diplomatie marocaine a critiqué la mobilisation récente de l’Algérie autour de la question du Sahara, confirmant ainsi son statut de «principale partie prenante de ce conflit».




Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération africaine, Nasser Bourita, a relevé un certain acharnement dans l’attitude des autorités algériennes vis-à-vis de l’intégrité territoriale du Maroc.

L’Algérie , a-t-il souligné, est une «partie prenante du conflit du Sahara». Nasser Bourita illustre ce propos en évoquant «la mobilisation de toutes les composantes» du voisin de l’Est autour de ce conflit: gouvernement, diplomatie, armée, prêches dans les mosquées, etc.

Les médias du régime vert-kaki ne sont pas en reste: le ministre des Affaires étrangères a ainsi fait état de 7 dépêches par jour, émanant de la seule agence de presse officielle algérienne, APS, et pas moins de 50 déclarations récemment consacrées à ce sujet.

«Ils font de l’affaire du Sahara une véritable cause nationale. Jamais aucun autre conflit n’a été exploité de la même manière, y compris celui de la cause palestinienne», s’est étonné le ministre.