(Vidéos) France: le ciel recouvert du sable du Sahara

(Vidéos) Le ciel français recouvert du sable du Sahara




Une grande partie du sud et de l’est de la France, des Pyrénées aux Alpes en passant par l’Alsace, s’est réveillée sous un ciel orangé ce samedi 6 février. La faute à un air chargé de poussières de sable remontant du Sahara.




Ni bleu, ni blanc, ni gris, mais ocre. Ce samedi 6 février, une partie du sud et de l’est de la France, des Pyrénées aux Alpes en passant par la vallée du Rhône et l’Alsace, s’est réveillée sous un ciel orangé.

Un phénomène peu habituel et curieux, qui a inondé les réseaux sociaux de messages et de photos. Chacun partageant son cliché de ces poussières du ciel de l’agglomération lyonnaise jusqu’aux neiges des Pyrénées.










Face à ceux qui auraient pu se montrer inquiets, des préfectures comme celle du Rhône ont très vite tenu à rassurer. « Un puissant flux de sud transporte le sable du Sahara ce qui rend la couleur du ciel particulière aujourd’hui à Lyon et dans le reste du département », a-t-elle tweeté dans la matinée.


Plusieurs comptes météorologiques ont également détaillé l’orgine de ce phénomène rare mais non exceptionnel : la remontée de poussières de sable depuis le Sahara, où le sirocco souffle très fort. « L’advection de sable venue d’Afrique est assez significative dans un flux de sud qui plonge très bas en latitude à l’avant d’un front froid ondulant », explique Keraunos sur Twitter.

À La Dépêche, Michel Peleau, prévisionniste à Météo France en charge du Lot, du Tarn et de l’Aveyron indique : « L’explication est toute simple, comme il arrive parfois, on a un régime de Sud qui ramène des sables venus du Sahara, ce flux remonte jusque sur la France et amène avec lui du sable ».









D’après les modélisations du centre de surveillance spécialisé de la météo nationale espagnole, chargé au niveau européen de surveiller ces phénomènes, le nuage devait remonter vers le nord-est du pays tout au long de la journée de samedi.

L’origine initiale de la tempête de sable est une dépression au large du Maroc, qui a soulevé les poussières qui ont ensuite été transportées par les vents.

Cette remontée de particules de sable du Sahara « est un phénomène qui se produit assez régulièrement, à condition qu’il y ait un régime de vent du sud assez soutenu », principalement à l’automne ou en hiver, explique Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo France.

En octobre 2017, un important épisode de ce type avait atteint la Bretagne, après avoir également survolé le Portugal, alors frappé par des feux de forêt, transportant donc des cendres en plus du sable, rappelle le prévisionniste.

Les particules se déplaceront dimanche vers le centre du continent en perdant peu à peu en intensité. Leur trajectoire devrait toucher l’Italie, la Suisse, une bonne partie de l’Allemagne, l’Autriche, ou encore la République tchèque.