Le vaccin de Sinopharm, à l’efficacité prouvée auprès des plus de 60 ans, maintenu au maroc

L’utilisation du vaccin de Sinopharm, à l’efficacité prouvée auprès des plus de 60 ans, sera maintenue au Maroc




Dans le contexte de la polémique sur le vaccin d’AstraZeneca, qui met en doute son efficacité auprès des personnes âgées, le comité scientifique pour l’élaboration de la stratégie vaccinale contre le SARS-Cov-2 vient de publier un communiqué sur le vaccin chinois de Sinopharm. Son utilisation au Maroc auprès des plus de 60 ans sera maintenue.




Le ministère de la Santé le confirme: le vaccin de Sinopharm est efficace auprès des plus de 60 ans et plus, comme cela a pu être initialement préconisé lors du lancement de la campagne de vaccination anti-Covid-19 au Maroc.

Dans un communiqué diffusé ce lundi 8 février, à la suite d’une réunion du comité national scientifique, pour l’élaboration d’une stratégie vaccinale contre le SARS-Cov-2, le nouveau coronavirus responsable du Covid-19, les membres de cette commission ad hoc assurent que « les données disponibles permettent de maintenir l’utilisation de ce vaccin chinois ».

Ce vaccin est développé par le laboratoire Sinopharm.




Le Maroc dispose déjà de 500.000 doses; il a d’ores et déjà reçu son autorisation d’utilisation, sans limitation d’âge, par plusieurs pays, dont le Maroc, où la tranche d’âge des sexagénaires et plus représente 20% de la population générale.

Cette même catégorie de la population enregistre, selon les données fournies par les autorités sanitaires, 16,7% des cas de Covid-19 confirmés, et 75% des décès.

Les membres de ce comité rappellent, dans ce même communiqué, que « l’immunogénicité globale du vaccin Sinopharm lors des essais cliniques des phases I et Il » est « excellente », pour le vaccin de Sinopharm Pékin.




Il a inclut, lors de ces essais, des personnes de plus de 60 ans, comme pour le vaccin de Sinopharm Wuhan, « dont un taux de séroconversion » se situe « entre 97% et 100% après deux injections ».

« L’essai clinique phase III du vaccin [de] Sinopharm a montré une efficacité globale de 86% et une bonne sécurité », assure, de plus, le communiqué.

Aussi, « sur les 36.009 doses administrées du vaccin Sinopharm, auprès des plus de 60 ans, seuls 8 cas d’effets indésirables mineurs ont été rapportés » expliquent les membres du comité scientifique, « ce qui correspond à un taux de notification de 2,2 cas pour 10.000 », un taux « considéré comme rare », conclut ce communiqué.