Les pesticides proscrits en Europe bientôt interdits d’utilisation au Maroc

Les pesticides proscrits en Europe bientôt interdits d’utilisation au Maroc




À partir du mois de mars, le Maroc va interdire l’utilisation des pesticides proscrits en Europe. Le royaume entend réviser les autorisations accordées à dix substances actives dont le Paraquat.




Les produits concernés, comme le Paraquat, sont nocifs pour la santé humaine et l’environnement et causeraient, selon des études, certains cancers et maladies graves.

La responsabilité d’interdire ces produits dangereux sur le sol marocain incombe à l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et à la Commission nationale des pesticides agricoles.

En attendant la prise de cette mesure, plusieurs tonnes de pesticides dangereux interdits sur le sol européen, continuent d’être exportés vers 85 pays à travers le monde, dont le Maroc.




C’est ce qu’indique un rapport des Organisations Non Gouvernementales de « Greenpeace » et de « Public Eye ». Selon l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires, seulement 8 sur les 41 substances mentionnées dans le rapport sont concernés par la mesure au Maroc.

Parmi elles, 4 sont déjà retirées du marché national à savoir : le Propargite, l’Atrazine, le Carbendazime et l’Acetochlor.

Le retrait du Paraquat, du 1.3 Dichloropropène, du Cyanamide Hydrogène et du Triasulfuron seront effectifs au cours de l’année.