Le sélectionneur sénégalais de l’AS Salé, Moussa Ndao, victime de racisme

Une affaire de racisme secoue le football marocain




Le sélectionneur sénégalais de l’AS Salé, Moussa Ndao, aurait été victime d’insultes racistes lors du match contre le Racing de Casablanca. La FRMF veut « enquêter et prendre les mesures appropriées contre la personne responsable de cet acte immoral », a annoncé la Ligue nationale de football professionnel.




L’incident est survenu à la 20ᵉ minute de la rencontre entre l’AS Salé et le Racing de Casablanca lors de la 9ᵉ journée de la Botola Pro Inwi. Le technicien, très vexé, s’est dirigé vers l’un des responsables du RAC, présent dans la tribune d’honneur, qui lui aurait proféré des insultes racistes. Il a été freiné dans son élan par des personnes présentes sur la pelouse.

Il a écopé d’un carton rouge à la 22ᵉ minute. À l’issue de la rencontre, la direction du RAC s’est réunie et a écouté les personnes présentes lors de l’incident. Le club a décidé de suspendre l’employé du club, coupable d’injures racistes envers Moussa Ndao et a présenté ses excuses au technicien sénégalais et à toute la famille du football marocain. Pour la victime, c’est une « affaire à oublier » du moment où le président du RAC lui a déjà présenté ses excuses.




« En guise de protestation à ces insultes, les joueurs de l’AS Salé ont souhaité quitter le match, mais je me suis opposé et j’ai insisté pour continuer la rencontre. Je ne veux même pas parler de ce qui s’est passé », a confié Moussa Ndao. Plusieurs acteurs du football ont soutenu la victime et exigé que cet « acte étrange et inadmissible » soit sanctionné.

Du côté de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), les dirigeants comptent ouvrir une enquête. Dans un communiqué publié sur le site de la FRMF, la Ligue nationale de football professionnel (LNFP) a annoncé vouloir « soumettre les rapports du délégué et de l’arbitre de match à la commission d’éthique (de la FRMF), pour enquêter et prendre les mesures appropriées contre la personne responsable de cet acte immoral ».