Comment Tanger Med a dominé les ports espagnols en Méditerranée

Bloomberg: comment le port Tanger Med a damé le pion à ses concurrents espagnols




Le spécialiste mondial de l’information économique et financière braque les projecteurs sur le succès du complexe portuaire Tanger Med, qui domine désormais les ports espagnols en Méditerranée.




«Les ports espagnols ont dominé ces dernières années le trafic de fret entre la mer Méditerranée et l’Atlantique, mais un rival marocain prospère met désormais en péril cette hégémonie», écrit l’agence de presse basée au New-York dans un article consacré à la bataille que se livrent le Maroc et l’Espagne pour la domination du fret maritime en Méditerranée.

«Tanger Med a traité près de 5,8 millions conteneurs EVP l’année dernière, soit une progression de 20% comparativement à 2019. Cette performance fait de Tanger Med le port le plus important de la région, damant ainsi le pion à son concurrent direct, le port d’Algésiras en Espagne, dont le trafic de conteneurs sur la même période a baissé de 0,4% pour s’établir à environ 5,1 millions de conteneurs EVP», souligne Bloomberg.




Les raisons de ce succès? Elles sont nombreuses, à en croire Jordi Espin, responsable au Conseil européen des chargeurs, cité par Bloomberg: «un arrière-pays animé, combiné à des coûts de main-d’œuvre moins chers et à un réseau de transport routier de plus en plus de qualité ont contribué à soutenir la consolidation du hub marocain».

Et d’ajouter: «il y a dix ans, Tanger Med n’était même pas considéré comme un sérieux concurrent dans le pourtour méditerranéen. Mais la plateforme portuaire marocaine a pris beaucoup d’ampleur ces dernières années, en recrutant des compétences très qualifiées, et elle est dotée d’un business-plan clair. L’Espagne a des lois plus strictes qui doivent être négociées avec les agents sociaux.




Le port Tanger Med peut compter sur une législation adaptée visant à la rendre aussi moderne et compétitive que possible», estime cet expert. Jordi Espin indique par ailleurs que «l’attention particulière accordé par le port d’Algésiras au transbordement lui a permis d’intégrer ses activités au reste du réseau portuaire national et de compenser l’absence d’arrière-pays compétitif.

Mais cela pourrait finir par entraver sa transformation en un hub plus conventionnel». Enfin, toujours selon Jordi Espin, la croissance du port Tanger Med profite des récentes tendances du commerce mondial liées à la pandémie du nouveau coronavirus.




L’une des ces tendances est la «forte augmentation de la demande de produits en provenance d’Asie, liée au commerce électronique, ce qui a entraîné le déploiement de grands transporteurs qui ont besoin d’une infrastructure moderne tel que celle de Tanger Med», a-t-il expliqué.

Aujourd’hui, Maersk, CMA-CGM et Hapag-Lloyd figurent parmi les plus gros transporteurs à faire escale sur le port marocain. Pas plus tard que ce jeudi 11 février, le plus grand porte-conteneurs au monde propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL), le CMA CGM Jacques Saadé, mouille à Tanger Med, après avoir jeté l’ancre lundi 8 février 2021 dans le complexe portuaire.