Réconciliation libyenne: l’Europe remercie le Roi Mohammed VI

Réconciliation libyenne: l’Europe remercie le Roi Mohammed VI




La contribution du Maroc à la résolution de la crise libyenne a été constructive et primordiale. Le dénouement de cette crise vient encore une fois attester du rôle joué par le Maroc et de la vision de son Souverain.




La crise libyenne a été dénouée au Maroc, terre de paix, de stabilité et de réconciliation. Et ce, grâce à la neutralité du Maroc lors des pourparlers entre les partenaires libyens, les délégations du Haut Conseil d’Etat et le Parlement de Tobrouk, son impartialité et son rôle de défenseur des causes justes.

C’est pour cette contribution constructive et primordiale du Royaume à la résolution de la crise libyenne que le président de la délégation européenne pour les relations avec les pays du Maghreb et l’Union du Maghreb arabe, Andrea Cozzolino, a adressé ses vifs remerciements au Maroc.

Interrogé par la chaîne de télévision satellitaire Al Jazeera sur la question libyenne, le président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec les pays du Maghreb a salué le rôle essentiel joué par le roi Mohammed VI dans ce processus.




«Nous, en tant qu’Union européenne, nous appuyons ce processus dans lequel nous retrouvons désormais l’esprit fondateur de Skhirat. J’adresse nos vifs remerciements, en particulier, au Roi Mohammed VI», a déclaré Andrea Cozzolino, cité par Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du jeudi 11 février.

Le quotidien, qui rappelle le processus des négociations de paix abritées par le Maroc suite à plusieurs tables rondes à Moscou, Berlin, Genève, Tunis et au Caire, souligne l’approche marocaine qui a pu rapprocher et faire converger les positions des délégations du Haut Conseil d’Etat libyen et du Parlement de Tobrouk, ainsi que l’engagement résolu de Rabat à trouver une solution à la crise libyenne.

C’est ainsi que le rôle de la diplomatie marocaine a été déterminant. «Pour nous, la Libye n’est pas seulement une question diplomatique.




Notre stabilité et notre sécurité dépendent de la situation en Libye», avait souligné le ministre marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, en juillet 2020, devant le Conseil de sécurité de l’ONU. Salué par le Conseil de sécurité de l’ONU, le rôle du Maroc a aussi été mis en exergue par l’Union africaine et l’ambassade des Etats Unis d’Amérique en Libye.

De même, la Ligue arabe a remercié le Maroc pour avoir créé le climat fraternel approprié à une solution à la crise libyenne, ajoute le quotidien. Il faut dire que le rôle joué par le Maroc dans le dénouement de cette crise a suscité l’admiration de nombreux pays et de plusieurs instances internationales.

Cette solution politique négociée sur la terre de paix marocaine permettra à la Libye de retrouver la place qui lui échoit dans le concert des nations.